Smart Tunisia : signature d’accords pour la création de 800 opportunités d’emploi

Groupe Smart Tunisia

Des accords ont été signés, vendredi 21 février 2020, dans le cadre de signature de la convention Smart Tunisia avec les entreprises actives dans le secteur des technologies de l’information et de l’économie numérique.

La cérémonie s’est déroulée en présence d’Anouar Maârouf, ministre des Technologies de la Communication et de l’Economie Numérique. Ainsi que Badr Eddine Ouali, président de Smart Tunisia et des représentants des entreprises signataires.

Ces accords visent à créer plus de 800 opportunités d’emploi au profit des jeunes diplômés sur les trois prochaines années. En effet, ils faciliteront aux entreprises signataires l’embauche et la formation des jeunes diplômés.

Confiant, Anouar Maârouf a souligné que ces accords permettront le développement des investissements dans le secteur numérique. Ainsi que la croissance de la capacité d’embauche des diplômés de l’enseignement supérieur dans ce domaine.

Pressenti ministre du Transport et des Logistiques au gouvernement Elyes Fakhfakh, Anouar Maârouf a souligné que le secteur du transport doit s’ouvrir aux nouvelles technologies. « Je suis prêt à affronter de nouveaux challenges. Nous devons travailler ensemble pour faire de la Tunisie un terrain de départ vers l’Afrique et vers le monde », ajoute le ministre.

20 000 opportunités d’emploi déjà créées

Badreddine Ouali a qualifié la signature de ces accords d’événement spécial. Il a, en outre, rappelé que Smart Tunisia a permis la création de près de 20 000 opportunités d’emploi. Et ce depuis le lancement du projet. Il a également souligné l’importance de la dynamique créée par le Startup Act.

Smart Tunisia
Badreddine Ouali

Badreddine Ouali a, par la même occasion, rappelé la réussite de Startup Act dans la valorisation des idées innovantes en Tunisie.

Pour rappel, Smart Tunisia est un Partenariat Public-Privé (PPP), un « focal point » en faveur des investisseurs dans le domaine de la Technologie. Il vise, en effet, à faire de la Tunisie un hub technologique régional pour l’Europe et la Zone MEA.

Notons qu’une équipe y est dédiée pour faciliter toutes les procédures administratives. Il s’agit, en outre, de faire bénéficier les investisseurs des mécanismes d’incitations prévus par la législation Tunisienne.

Smart Tunisia

Smart Tunisia

Smart Tunisia

Smart Tunisia

Smart Tunisia

Smart Tunisia

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here