Habib Karaouli: « Il faut un repositionnement stratégique »

Habib Karaouli - l

Au programme: perspectives d’avenir pour la Tunisie « L’horizon du monde ». Quel potentiel possèdent les banques tunisiennes à faire valoir sur le continent africain?  A cette question et à d’autres encore Habib Karaouli, PDG de Cap Bank et vice-président du Club des dirigeants des banques africaines (CDBA), a répondu dans une interview exclusive accordée à l’émission “Tounes el yaoum”. Sur la chaîne tunisienne El Hiwar Ettounsi.

Habib Karaouli affirme que les banques tunisiennes auraient pu mieux profiter du potentiel africain, et ce, pour garantir une présence renforcée sur le continent. 

Il rappelle également que le franc CFA va disparaître à partir de juillet 2020 pour laisser place à une monnaie unique baptisée l’ECO. Les pays concernés par ce changement de monnaie sont le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, la Guinée-Bissau, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo.

Habib Karaouli:  » Le prochain gouvernement appelé à mettre l’accent sur l’industrie 4.0″

L’Etat se doit d’appuyer les initiatives privées locales, soutient Habib Karaouli. Faisant remarquer au passage que : « Les défis à relever sur le continent africain ne diffèrent pas de ceux vécus en Tunisie « 

En outre, il ne manque pas de faire remarquer que les banques africaines ont commencé à prendre les choses en main. Notamment après le départ des banques étrangères.

Par ailleurs, Habib Karaouli a appelé le prochain gouvernement tunisien à mettre en place une stratégie claire et anticipative afin de se projeter vers l’avenir, en mettant l’accent sur l’industrie 4.0.

Il ajoute: « Il faut à mon sens, une stratégie claire conçue sur la durabilité ». 

En dernière analyse, il déclare à propos de la Tunisie : « Nous devons être ambitieux. Nous sommes peut-être un petit pays, mais grand par ses ambitions. Il faut en somme un repositionnement stratégique », conclut-il.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here