Réduction du déficit budgétaire à 3% en 2020

Déficit budgétaire

Le déficit budgétaire est en baisse. D’ailleurs, des mesures ont été décidées au cours des dernières années pour limiter le déficit des caisses sociales et l’endettement. Ces mesures ont permis la maîtrise des dépenses et la diversification des ressources propres.

Le déficit budgétaire est en baisse de 3% pour l’année 2020. Telle est l’annonce du ministre des Finances, Ridha Chalghoum. D’ailleurs, de telles mesures ont permis d’augmenter de près de 18% les ressources financières publiques. En outre, il s’agit d’un indicateur positif. En attendant le parachèvement du reste des réformes inscrites au budget de l’Etat pour l’exercice 2020. S’agissant notamment de la réforme du système de compensation, a affirmé le ministre des Finances, Ridha Chalghoum, dans une déclaration à l’agence TAP.

L’année 2020 sera marquée par une réduction du déficit budgétaire à 3%

Inaugurant, mercredi, le siège de la recette des finances à Mnihla (gouvernorat de l’Ariana), il a rappelé que l’année 2020 sera marquée par une réduction du déficit du budget à 3% voire moins, notamment après la baisse du taux de la dette extérieure de 5 points en 2019 pour s’établir à 72,2%.

Vers l’abaissement du taux du déficit à 2,4% en 2021

« Le programme de réforme quinquennal décidé depuis 2018 pour réduire le déficit du budget comprend également l’abaissement du taux du déficit à 2,4% en 2021 et 2% en 2022 », a souligné Ridha Chalghoum.

Le ministre a, auparavant, pris connaissance des différents services de la nouvelle recette des finances, la qualifiant « d’un nouvel acquis pour la région, à même de rapprocher les services tant du citoyen que de l’entreprise. Outre la facilitation de la coopération entre les services financiers et l’autorité de tutelle. Et ce, pour le paiement dans les meilleures conditions ».

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here