Documentaire: « Huile d’Olive de Tunisie – Avec elle, la lumière fut ! »

Magon le Carthaginois dans son « traité d’agronomie » enseigna la culture de l’olivier. Les oliveraies d’Afrique firent l’admiration des Grecs lors de l’expédition d’Agathocles contre Carthage en 310 av JC.

Les Phéniciens, connus pour être ingénieux et en avance sur leur temps, ont pris le fruit de l’olive comme modèle pour créer un pot en terre utilisé pour stocker et expédier l’huile d’olive précieuse.

Au milieu du quaternaire, l’oléastre (oleatser en latin) est un olivier sauvage aux très petits fruits savoureux. Il poussait partout sur le sol tunisien. Au 8ème siècle, les Phéniciens l’ont greffé, nourri et pressé ses fruits pour obtenir son huile.

Les potiers façonnant à la main des pots longs et creux avec des poignées en argile facilitant la manipulation du nouveau récipient.

L’huile d’olive tunisienne, pure et enracinée, raconte l’histoire dorée de la Tunisie.

Les siècles passent. Une forêt d’oliviers aligne ses arbres légendaires à huit mètres de distance, d’un horizon à l’autre de la Tunisie.

Au milieu de l’hiver, les mains des femmes cueillent les olives. Les fruits verts pressés donnent une huile exquise et fruitée à l’amertume sauvage. Une huile douce et dorée à la robe translucide.

Puissante, jeune à jamais, les anciens l’ont investie de pouvoirs salvateurs et jusqu’à nos jours dégustant l’huile d’olive de Tunisie allonge la vie.

Avec Tunisia Olive Oil

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here