Ennahdha attaché à un gouvernement d’union nationale

ennahdha

Ennahdha a réitéré dimanche son attachement à la formation d’un gouvernement d’union nationale. Selon le mouvement, ce gouvernement « n’exclut aucun parti et bénéficie d’un large soutien politique ».

Dans communiqué publié sur sa page Facebook, Ennahdha a fait savoir que la réunion du bureau exécutif du mouvement, tenue samedi, était consacrée à la discussion du « document du contrat ». Un document proposé par le chef du gouvernement désigné, Elyes Fakhfakh.

Pour rappel, Imed Hammami, membre du bureau politique du mouvement Ennahdha, avait affirmé que son parti n’a pas encore tranché la question de sa participation au gouvernement d’Elyes Fakhfakh.

« En effet, Ennahdha exige des conditions qu’il discutera avec le chef du gouvernement désigné », a-t-il dit. Et d’ajouter que : « Le mouvement reste toujours à la disposition du pays ».

De plus, évoquant l’attachement d’Ennahdha à la participation de Qalb Tounes au futur gouvernement. Hammami avait rappelé que son parti est favorable à l’élargissement des concertations à tous les groupes parlementaires. Et qu’il ne reviendra pas sur sa position.

Pour rappel, le chef du gouvernement désigné a souligné, vendredi, que le différend avec le parti Ennahdha est toujours d’actualité. Le débat se poursuit autour de cette question, selon lui.

Notons que la réunion entre Elyes Fakhfakh et les partis associés aux concertations se déroulera aujourd’hui, lundi 3 février 2020.

Au final, selon le bureau de presse de Fakhfakh, le report de la réunion, prévue samedi 1er février, intervient à la demande d’Ennahdha. Le mouvement explique notamment que Rached Ghannouchi « est rentré tard » d’un déplacement à Ouagadougou (Burkina Faso).

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here