Elyes Fakhfakh : « Les concertations se feront avec dix partis »

Elyes Fakhfakh

Elyes Fakhfakh, le chef du gouvernement désigné, a teenu aujourd’hui une conférence de presse à Dar Dhiafa.

Ainsi, il semble que l’on puisse d’ores et déjà connaître les principales orientations du prochain gouvernement. Et ce, après des discussions entre Elyes Fakhfakh et certains dirigeants de partis politiques.

Car, selon lui, « Les concertations se feront avec dix partis. D’ailleurs, ils ont exprimé leur volonté de participer au gouvernement ».

Rappelons que les dix partis sont : Ennahdha, le Courant Démocrate,  la coalition Al Karama, le mouvement Echaab, Tahya Tounes, Machrou3 Tounes. Ainsi qu’Al Badil Ettounsi, Afek Tounes, le Parti Populaire Républicain et Nidaa Tounes.

Il a ajouté que son projet était de construire la Tunisie et il en résulte des réactions très positives de toutes les parties. Et ce, concernant le document de référence signé qui comprend les fondations, principes et priorités les plus importants.

En outre, il a également déclaré que toutes les « familles intellectuelles » seront représentées dans ce gouvernement et qu’il cherchera à rétablir la confiance entre les partis et la nation à travers le projet et non à travers les gens.

Il a souligné que tous les partis ont exprimé leur accord pour que le gouvernement soit restreint et qu’il ait des compétences nationales.

Quant à la prochaine étape, il précise que l’intérêt du pays n’est pas de composer un gouvernement avec 109 voix ou 160 voix, « mais de construire la Tunisie », rétorque-t-il.

Il ajoute : « Il est important de former une coalition gouvernementale sur la base des principes révolutionnaires ». « D’ailleurs, à partir de la semaine prochaine démarreront les concertations sur la composition gouvernementale », annonce-t-il.

Elyes Fakhfakh : « L’opposition constructive pour certains partis »

Puis, concernant l’exclusion de certains partis politiques, il espère qu’ils feront de l’opposition constructive.

A ce propos, il a indiqué qu’une réunion aura lieu demain avec les chefs de partis pour ratifier le document contractuel, qui leur sera présenté.

Elyes Fakhfakh :  » Les biens confisqués seront traités avec transparence « 

Sur la question du suivi des biens confisqués, il répond : « Ce dossier sera traité avec sérieux et transparence. En indiquant, par ailleurs, que les membres du gouvernement devraient être libérés de toute pression ».

Priorité à l’éducation

En outre, sur la question des orientations de sa politique économique et sociale, Elyes  Fakhfakh revient essentiellement sur la réhabilitation du service public. La priorité est à l’éducation et la santé. Tout en ajoutant : « Il faut se projeter en 2040 ».

Elyes Fakhfakh :  » La bonne dette permet de créer de la richesse « 

Par ailleurs, il revient essentiellement sur la « bonne dette » en faisant la distinction entre la bonne et la mauvaise dette. De ce fait, il précise : « La bonne dette a pour objectif de créer de la richesse. Et non de s’endetter pour la consommation ».

Pour ce qui est des réformes, elles seront entamées afin de garantir le bien-être des Tunisiens.

La lutte contre la corruption

Concernant la lutte contre la corruption, Elyes Fakhfakh souligne : « Elle se poursuivra et sera  l’une de nos priorités ».

Au final, le chef du gouvernement avait souligné, à maintes reprises, que son intention est  de réduire le nombre des membres du gouvernement. Pour rappel, pour passer au Parlement, il faut au moins 109 voix.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here