Ciments de Bizerte: chiffre d’affaires local en hausse de 56,6% (4T 2019)

Ciments de Bizerte L-Economiste-Maghrébin

Les indicateurs d’activité de la société Les Ciments de Bizerte, relatifs au 4ème trimestre 2019, ont fait ressortir un chiffre d’affaires local de 29,068 MDT. Et ce, contre 18,559 MDT durant la même période de 2018, soit en hausse de 56,6%.

Annuellement, le chiffre d’affaires des Ciments de Bizerte a connu une progression de 32,3%. Et ce, en passant de 73,388 MDT en 2018 à 97,104 MDT en 2019.

Pour le chiffre d’affaires à l’export, il a atteint au 4ème trimestre 2,561 MDT contre 0 millime une année auparavant.

Par ailleurs, l’activité de déchargement des navires de coke de pétrole a généré un chiffre d’affaires de 1,143 MDT. Et ce, suite aux déchargements de sept navires de 95,302 tonnes au 4ème trimestre. Avec un cumul annuel de 4,610 MDT et 23 navires de 384,241 tonnes de coke de pétrole.

En outre, ladite société a continué le suivi de ses investissements réalisés dans le cadre de sa mise à niveau. Et elle a réalisé, au 4ème trimestre, de petits investissements de 65,544 mille DT, nécessaires pour la continuité d’exploitation.

Production

En ce qui concerne production du clinker, la société a affiché une augmentation de plus que 100% au 4ème trimestre 2019. Soit 242,409 mille tonnes; contre 119,631 mille tonnes l’année écoulée. Et ce, en raison de la stabilité du four et la continuité de marché.

La production du ciment a connu, quant à elle, une amélioration de 33.35%. Tout en passant de 140,143 mille tonnes au 4ème trimestre 2018 à 186,888 mille tonnes au 4ème trimestre 2019.

De son côté, la production de la chaux artificielle a progressé de 34.88%. Pour se situer à 9,619 mille tonnes contre 7,131 mille tonnes. Et ce, grâce à la demande élevée durant le 4ème trimestre.

Endettement

La société Les Ciments de Bizerte a obtenu des crédits à moyen et long termes nécessaires pour le financement de son programme de mise à niveau II (PMN II) et de certains projets d’accompagnement.

Pour les crédits à court terme visant le préfinancement des stocks, ils seront honorés à leurs échéances. Quoiqu’il reste envisageable de les renouveler pour une période supplémentaire.

Par ailleurs et suite à l’augmentation du chiffre d’affaires, la société continue à régler ses dettes envers ses fournisseurs.

De même, les crédits de gestion continuent de baisser de 45,503 MDT en 2018 à 15,961 MDT en 2019. Ainsi, la société a pu rembourser 29,542 MDT. Sachant que l’endettement global est de 127,774 MDT au 31 décembre 2019 contre 140,145 MDT l’année écoulée.

Perspectives

Les perspectives du premier trimestre 2020 se présentent comme suit :

  • Augmentation sensible de la production de clinker et de ciment après l’achèvement des travaux de maintenance;
  • Maîtrise des coûts de production et de distribution;
  • Amélioration de la part sur le marché local;
  • Diversification des clients à l’export et recherche de nouveaux clients;
  • Rentabilisation des installations du quai par l’export du clinker et du ciment en vrac;
  • Continuité des activités de déchargement du pet coke pour tout le secteur.

Au final, avec ses orientations commerciales et de production, la société vise la minimisation du coût des produits. En fait, elle sera capable d’honorer ses engagements financiers et de s’orienter vers un meilleur avenir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here