L’activiste Vanessa Nakate dénonce le racisme au Forum de Davos

Vanessa Nakate
Credit photo: page Fb de l'activiste Vanessa Nakate

Au plus profond, le monde est-il encore raciste? Même si on croit que le monde évolue et qu’on n’entendrait plus parler de racisme; mais il s’avère que c’est faux.

Car rien n’a encore changé pour le mieux. Et qu’on le veuille ou non, la discrimination existe encore. Qui dit racisme, dit des comportements ou des violences à l’égard de personnes soit en raison de leur origine ou de leur religion; soit par rapport à leur  apparence physique, ou encore leur couleur de peau. D’ailleurs, on tombe encore des nues. Cette fois-ci, l’incident s’est passé au Forum de Davos. La militante ougandaise pour le climat Vanessa Nakate a accusé les médias de racisme. Après qu’elle a été coupée du montage d’une photo prise avec ses confrères de Davos.

Dans une déclaration vidéo émouvante, Vanessa Nakate a fait savoir que pour la première fois de sa vie, elle savait ce qu’était la définition du mot racisme.

En effet, Vanessa Nakate a souligné que plusieurs organismes, dont l’agence de presse américaine AP, l’ont retirée des photos.

Elle a déclaré dans un post sur les réseaux sociaux: « J’ai pleuré parce que c’était tellement triste, non seulement parce que c’était raciste. J’étais triste pour les Africains. »

Et de poursuivre: « Cela a montré à quel point nous sommes valorisés. Cela m’a fait beaucoup de mal. C’est la pire chose que j’aie jamais vue de ma vie. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here