Six femmes dans le nouveau gouvernement libanais

libanais

Après plusieurs mois de crise, les Libanais ont enfin leur gouvernement. Il est composé de 20 ministres.

Mais le plus surprenant dans tout ceci, c’est qu’au total il y a 6 ministres femmes. Et c’est la première fois dans la région MENA et dans le monde arabe que le gouvernement désigne à la tête du ministère de la Défense une femme. 

On y compte Zeina Akar, qui assure les fonctions de vice-président du Conseil des ministres et de ministre de la Défense. Il faut reconnaître que dans la région MENA, aucune femme dans le monde arabe n’a eu le poste de ministre de la Défense. D’ailleurs, si on compare avec la Tunisie, on ne trouve aucune femme à la tête des ministères régaliens.  

Dans un communiqué rendu public, le secrétaire général de l’ONU, António Guterres, s’est félicité mardi soir de l’annonce de la formation d’un nouveau gouvernement libanais après des semaines de crise.

Aujourd’hui, le nouveau gouvernement devra avant tout faire face au mouvement de contestation qui agite le Liban depuis plus de trois mois. 

Il est à noter que Saâd Hariri, Premier ministre sortant a démissionné depuis le 29 octobre 2019.

Rappelons que cela fait plusieurs mois que le Liban est en proie à de vastes mouvements de contestation qui ne font que s’amplifier. De Beyrouth, ces mouvements se sont propagés à l’ensemble du pays. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here