Produits biologiques en Tunisie : les raisons de la hausse des prix

produits biologiques- L'Economiste Maghrébin

Pourquoi les prix des produits biologiques sont si élevés en Tunisie? A cette question le président de l’Union Nationale des Opérateurs de la Filière Bio (UNIbio), Leith Tlemçani, apporte son éclairage.

Ainsi, le président du nouveau syndicat estime que les prix élevés des produits biologiques s’expliquent par plusieurs raisons. La raison principale étant que la conversion à l’agriculture biologique ne se fait pas sans peine. Dans ce contexte, il affirme que le processus de la conversion à l’agriculture biologique nécessite plusieurs ressources.

En effet, il s’agit d’un long processus. A travers lequel, la productivité du terrain agricole subit une baisse importante. Stabilisation des sols, fertilisation verte et compostage sont, entres autres, les étapes de ce processus. Par ailleurs, l’obtention de la certification a un coût considérable. C’est ce qu’affirme la même source.

Alors, la baisse des prix des produits biologique passent par deux conditions. Le développement et la diversification de l’offre vont contribuer à la baisse des prix, affirme-t-il. Et ce, lors du lancement officiel du l’Union Nationale des Opérateurs de la Filière Bio (UNIbio), aujourd’hui à Tunis.

A cet égard, Leith Tlemçani souligne une situation paradoxale. En effet, les prix à l’export sont presque les mêmes pour les produits biologiques  que pour le conventionnel. Alors que dans d’autres pays, les prix du bio sont parfois inférieurs au conventionnel, car les filières bio dans ces pays ont trouvé leur équilibre.

Malgré le potentiel de ce secteur, les difficultés ne manquent pas de surgir. Car, il note l’absence d’un cadre légal pour la distribution des produits bio. Un fait qui ouvrirait la voie à la fraude. De plus, il relève l’absence du contrôle de la commercialisation et de l’usage des pesticides en Tunisie. Cela favorise l’utilisation de produits toxiques. Ces produits sont inoffensifs et ne répondent pas aux normes internationales.

Quel avenir pour les filières bio en Tunisie?

Toutefois, le marché du bio représente à peine 3% du marché global mondial. Et il demeure « dérisoire » en Tunisie. « Et ce malgré l’existence de produits agricoles très réussis, à savoir les dattes et l’huile d’olive », fait-il remarquer. En dépit de ce contexte, la demande dépasse l’offre en Tunisie et sur le marché mondial.

En effet, les chiffres parlent d’eux-mêmes. En Tunisie, les superficies bio ont atteint 336 mille ha en 2018. 60 mille tonnes de produits bio ont été exportées en 2018, d’une valeur de l’ordre de 677 millions de dinars. Cependant, la filière bio en Tunisie reste dominée à 99% par deux produits essentiels; à savoir: l’huile d’olive (80%) et les dattes (19%).

HM avec TAP

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here