Kaïs Saïed reçoit Fadhel Abdelkefi, Hakim Ben Hammouda et Elyes Fakhfakh

Kaïs Saïed gouvernement

Le président de la République, Kaïs Saïed, recevait, samedi 18 janvier, au Palais de Carthage, Fadhel Abdelkafi, Hakim Ben Hammouda et Elyes Fakhfakh. Ce sont trois personnalités que proposent certains partis et blocs parlementaires, au poste de chef de gouvernement.

En effet, selon la Présidence de la République, ces rencontres s’inscrivent dans le cadre de la poursuite des consultations. Elles visent à présenter à Kaïs Saïed des candidats au poste de futur chef de gouvernement.

Ainsi, trois blocs parlementaires proposent le nom de Fadhel Abdelkafi pour la primature. Il s’agit des groupes d’Ennahdha (54 sièges), de Qalb Tounes (38) et de la Réforme nationale (15).

D’ailleurs, dans une vidéo diffusée sur la page facebook de la Présidence de la République, Fadhel Abdelkafi déclare avoir présenté au chef de l’Etat sa perception concernant « le prochain gouvernement et sa composition ».

De ce fait, la rencontre, a-t-il dit, était l’occasion de discuter de la situation générale du pays. Et en particulier les plans économique et financier. De même que d’écouter le point de vue du président à propos des défis qui attendent le pays.

Reconstruction du contrat social

Pour sa part, Hakim Ben Hammouda a indiqué avoir présenté au chef de l’Etat les grands lignes de sa stratégie. Et ce, dans une déclaration à l’issue de son entretien avec Kaïs Saïed. Il estime que le plus grand défi qui se pose au cours de la prochaine étape réside dans « la reconstruction du contrat social ».

Hakim Ben Hammouda a, dans ce sens, cité six grands changements qui, selon lui, sont nécessaires pour rebâtir ce contrat.

Il a, à cet effet, insisté sur l’importance de la question sociale et la mise en œuvre de politiques publiques dynamiques pour une meilleure intégration économique et sociale. Il s’agit, également, d’œuvrer à la relance de l’économie et à l’impulsion des investissements.

Hakim Ben Hammouda a, d’autre part, considéré que les entretiens du président de la République, sont une nouvelle expérience importante permettant à ces derniers de présenter leurs visions et leur programme. « Le choix de la bonne personne n’est pas une question évidente », a-t-il estimé.

Notons que Hakim Ben Hammouda avait occupé le poste de ministre des Finances dans le gouvernement de Mehdi Jemaa (2014). Pour rappel, Qalb Tounes, le mouvement Echaab, Tahya Tounes et le groupe de la Réforme nationale proposent son nom à Habib Jemli.

Redonner espoir aux Tunisiens

Quant à Elyes Fakhfakh, il a présenté au président de la République Kaïs Saïed sa vision des priorités et défis. « L’ancien ministre Elyes Fakhfakh a présenté au président de la République Kaïs Saïed sa vision des priorités et des défis posés au pays, et ses perceptions concernant l’action et la forme du gouvernement », indique un communiqué de la présidence.

Fakhfakh a précisé qu’il a évoqué également avec le président de la République les moyens de redonner espoir aux Tunisiens et la formation du gouvernement. Et ce, afin qu’il entame son travail dans les meilleures délais.

Pour rappel Elyes, Fakhfakh, occupait le poste de ministre du Tourisme après les élections à l’Assemblée nationale constituante. Il fait partie des noms proposés pour diriger le prochain gouvernement.

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here