Une ONG tunisienne poursuit en justice la SONEDE

Sonede - L'Economiste Maghrebin

Le forum tunisien des droits économiques et sociaux (section Gafsa) a déposé une plainte judiciaire contre la Société Nationale d’Exploitation et de Distribution des Eaux (SONEDE).

En effet, l’ONG accuse la SONEDE de priver les habitants de la localité de Sakdoud relevant de la ville de Redeyef de l’accès à l’eau. Et ce, depuis plus de deux ans.

Ainsi, le Tribunal de Première Instance de Gafsa a tenu la première séance du procès, hier 16 janvier. Et durant lequel il a été décidé du report de la séance, et ce à la date du 6 février. A notamment assisté à la séance une délégation de la localité de Sakdoud.

Le FTDES (section de Gafsa) estime que l’entreprise publique a violé un droit constitutionnel, à savoir, celui de l’accès à l’eau potable. La même source affirme qu’une délégation du FTDES a tenu un entretien avec la direction régionale de Gafsa de la SONEDE. Cette dernière n’a proposé, en outre, aucune solution d’après la même source. De plus, l’ONG appelle les autorités de tutelle à garantir l’accès à l’eau potable pour cette localité s’agissant d’une région principalement agricole.

Pour rappel, plusieurs gouvernorats connaissent des pénuries d’eau successives et/ou provisoires. Le gouvernorat de Gafsa est le plus impacté par cette pénurie d’eau. Le gouvernorat de Kairouan souffre également du même mal.

Le FTDES n’est pas le seul organisme qui pointe du doigt ce mal dont souffrent plusieurs gouvernorats tunisiens. L’Observatoire Tunisien de l’Eau a, de son côté, tiré aussi la sonnette d’alarme à plusieurs reprises quant à cette situation. Et ce, à travers sa plateforme Watchwater. Ledit observatoire a effectué une visite à deux localités, à savoir Dhibat et Aïn Kodia au gouvernorat de Kairouan. Reportage photos réalisé par l’ONG.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here