L’UTAP appelle à boycotter la culture des tomates saisonnières

tomates saisonnières - l'économiste maghrebin

L’Union tunisienne de l’agriculture et de la pêche  (UTAP) appelle les agriculteurs à ne pas prendre le risque de cultiver les tomates saisonnières destinées à la transformation. Et ce, dans un communiqué rendu public, aujourd’hui 10 janvier.

L’organisation agronome a estimé que les producteurs subissent de grandes pertes. Et ce, à cause du prix de référence des tomates saisonnières « qui ne prend pas en considération la hausse des prix du coût de la production ». En effet, ce phénomène a aggravé l’endettement des agriculteurs, selon la même source.

Par ailleurs, les transformateurs ont refusé de revoir à la hausse le prix du kilogramme pour qu’il ne soit pas inférieur à 218 millime le kilogramme. De même, les transformateurs ont refusé l’amendement des contrats de production. En se basant sur le prix de production,  l’UTAP a publié une étude selon laquelle, elle affirme que le kilogramme des tomates saisonnières ne doit pas être inférieur à 218 millime.

Enfin, l’organisation déclare qu’elle n’assume aucune responsabilité en cas de pertes subies par les agriculteurs qui vont choisir de cultiver les tomates saisonnières.

Car, jusqu’au 10 août 2019, les quantités de ce produit ont enregistré une hausse de 43%. La production s’élève à près de 1,15 million de tonnes, contre 920 mille tonnes au cours de la saison écoulée.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here