Jemli appelle les députés à privilégier l’intérêt national

Habib Jemli Tunisie ARP

L’intérêt national exige de voter la confiance au gouvernement proposé. C’est que souligne le chef du gouvernement désigné, Habib Jemli.

Ainsi, le chef du gouvernement publie sur sa page officielle Facebook un appel. Il s’adresse au peuple tunisien et aux membres de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP). En effet, Jemli leur demande de faire prévaloir l’intérêt de la nation.

Par ailleurs, le chef du gouvernement désigné met également en garde contre des menaces internes et externes qui pèsent sur la Tunisie. En estimant que ces menaces exigent que les députés mettent de côté toutes leurs divergences. Et de ce fait priorisent l’intérêt de la Tunisie.

En outre, Habib Jemli fait observer que les derniers développements sur la scène régionale mettent en péril la sécurité du pays. Tout en soulignant que « la Tunisie a besoin, le plus tôt possible, d’installer un gouvernement légitime et officiel. Et ce, pour gérer les problématiques actuelles ».

De plus, le chef du gouvernement désigné indique qu’il n’a nulle intention de faire pression pour obtenir le vote de confiance. Mais parle du sens du devoir et de la responsabilité. Il se dit prêt à engager un dialogue avec toutes les parties concernées pour rectifier les erreurs.

Dans ce contexte, Habib Jemli affirme qu’il n’hésitera pas, après le vote, à modifier la composition du gouvernement. Et ce, s’il s’avère que certains ministres proposés ne remplissent pas les critères d’indépendance, d’intégrité et de compétence.

De même, Jemli réitère l’attachement de son gouvernement à un plan d’action clair qui renferme une série d’objectifs. « Chaque membre de mon équipe gouvernementale aura un programme spécifique à mettre en œuvre », a-t-il ajouté.

A noter que seul le mouvement Ennahdha a annoncé son soutien au gouvernement Jemli. Alors que d’autres partis politiques et blocs parlementaires ont affirmé qu’ils ne voteront pas pour ce gouvernement.

Enfin, d’autres formations politiques représentées au Parlement n’ont pas encore tranché cette question.

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here