Hichem Ajbouni: « Aller vers un gouvernement du président est la solution »

Hichem Ajbouni

Le gouvernement de Habib Jemli passera ou non? Hichem Ajbouni, un des dirigeants du parti Courant Démocrate dresse un état des lieux dans une déclaration à leconomistemaghrebin.com 

De ce fait, Hichem Ajbouni estime que la position du parti est claire. A savoir que le Courant démocrate ne votera pas la confiance à ce gouvernement. Pour ce qui est des raisons, elles sont multiples, fait-il remarquer.

D’abord, il estime que la démarche de Habib Jemli pour former son gouvernement relatives est fausse. Et ce, vu les compétences qui y figurent. 

Et de poursuivre: « A titre d’exemple, j’estime qu’il y a des personnes qui sont incompétentes. Mais aussi quelques unes seraient impliquées dans une affaire de corruption, avec leurs affaires en cours. » D’ailleurs, le président de l’INLUCC, Chawki Tabib, a présenté une liste des noms suspectés de corruption. 

Puis, il ajoute: « C’est un gouvernement qui se dit indépendant, alors qu’il n’en est rien. Certains noms sont liés à Ennahdha, à l’instar du ministre de la Justice et celui de l’Intérieur. De même que celui des Affaires sociales. Il est qu’ils sont des indépendants mais ils ne le sont pas. D’ailleurs d’autres noms de la Troika sont de retour, tel que le ministre du Commerce Béchir Zaâfouri. » 

Hichem Ajbouni: « Ennahdha n’a pas intérêt à ce que le gouvernement ne passe pas »

En outre, « il y a des conflits d’intérêt, comme pour le cas du ministre des Tics. Alors que la secrétaire d’Etat chargée de la diplomatie économique qui n’a aucune compétence », précise-t-il. 

Et de continuer: « On ne peut pas savoir si ce gouvernement passera. Je pense qu’il y a de grandes pressions contre nature pour voter pour la confiance à ce gouvernement. Et peut-être bien à travers des tractations de dernières minutes. A mon avis, Ennahdha n’a pas intérêt à ce que le gouvernement ne passe pas. Il s’agirait d’un constat d’échec. Je pense que dans l’intérêt du pays, le gouvernement ne devrait pas passer. Car, cela serait un grand échec pour ce gouvernement, s’il voit le jour ». 

Ensuite, il affirme qu’ « aller vers un gouvernement du président est la solution la plus juste pour l’intérêt du pays. Et c’est au président de la République de nommer la personne la plus capable et la plus apte à former le gouvernement; pour avoir une majorité confortable. »

Au final, sur la possibilité pour le président de la République Kaïs Saïed de nommer une personne indépendante, il conclut: « Habib jemli n’est pas compétent. Car il a surtout le profil d’un premier ministre et non d’un chef du gouvernement. » 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here