Hammami : les dernières élections sont les pires qu’ait connues la Tunisie

Hamma Hammami - min

Le secrétaire général du parti des travailleurs Hamma Hammami estime que « les dernières élections sont les pires qu’ait connues la Tunisie ». Et ce, « compte tenu de la mainmise de la corruption, de l’argent sale, de l’utilisation des institutions de l’État et de l’absence de rigueur, notamment de la part de l’ISIE ».

Ainsi, il intervenait, dimanche, lors des travaux de la 2ème réunion du Conseil national du parti des travailleurs. Hammami indique, à cette occasion, que « les résultats de ces élections illégitimes auront un impact néfaste sur le peuple tunisien ».

En effet, poursuit-il, « nous assumons l’entière responsabilité des fautes commises par le front. Car il a participé à ces élections en ordre dispersé ». Tout en évoquant la position de son parti.

De fait, « nous considérons ces résultats comme un échec électoral. Et non pas un échec de notre projet et de notre vision politique », faisait-il encore savoir. A cet égard, Hamma Hammami appelle le parti des travailleurs à renaître.

Puis, s’agissant de la conjoncture politique dans le pays, Hammami a critiqué l’absence de gouvernement. Et ce, deux mois après le lancement des tractations politiques.

Au final, pour le dirigeant du parti des travailleurs, « la majorité parlementaire actuelle n’a pas mobilisé un programme ou un projet capable de faire sortir la Tunisie de cette situation de crise ». De même, il exprime son regret quant à la « mainmise des forces extrémistes sur le parlement actuel ».

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here