Une ligne de financement supplémentaire pour l’ONH en cas de besoin

ONH Tunisie

Le ministère des Finances s’est engagé à mettre à la disposition de l’ONH, en coordination avec la Banque Centrale de Tunisie (BCT), une ligne de financement supplémentaire « en cas de besoin ». Celle-ci l’aidera à jouer son rôle de régulateur et d’acheter l’huile d’olive auprès des producteurs.

La décision de la mise à disposition de l’ONH de cette ligne de financement a été prise au terme d’une réunion d’urgence de la cellule de crise relative au secteur oléicole. C’est ce qu’a annoncé, vendredi au parlement, le Président de la Commission Parlementaire de l’Agriculture, de la Sécurité Alimentaire, du Commerce et les Services Liés, Moez Belhaj Rhouma. Et ce, dans une déclaration à l’agence TAP.

Le PDG de l’ONH, Chokri Bayoudh, estime que les besoins financiers de l’ONH jusqu’à mi-janvier 2020 s’élèvent à près de 170 MD.

En effet, cette ligne de financement supplémentaire s’ajoute à l’enveloppe de 150 millions de dinars déjà accordée à l’ONH. Soient 50 MD sous formes de crédits de trésorerie et 100 MD. Une ligne de garantie de l’Etat. A contracter notamment auprès de la STB, la BH et la BNA.

Notons que l’ONH est chargé actuellement d’acheter l’huile d’olive produite sur le marché. Et ce avec l’incapacité des huileries et des sociétés exportatrices à absorber les surplus de production. Faute de difficultés financières.

Pour rappel, l’Office projette de stocker, d’ici mi-janvier 2020, près de 30 mille tonnes d’huile d’olive. Sa capacité de stockage s’élève à 100 mille tonnes.

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here