Le Ministère du Commerce annonce des mesures pour le nouvel an

ministère du Commerce

Comme chaque année, afin de célébrer le réveillon de la Saint-Sylvestre en toute sécurité, il est important de mettre en place des dispositifs dans ce sens.

Le Ministère du Commerce a annoncé qu’il avait augmenté le niveau de préparation et formé des équipes de travail sur le terrain du secteur de la supervision et de la protection de la qualité en prévision des célébrations du Nouvel An.

Dans un communiqué publié aujourd’hui, le ministère a ajouté qu’un plan intégré a été élaboré. Ce dispositif inclut les surveillances et les inspections des marchés et des magasins. Et ce, de manière à garantir la fourniture de biens de consommations alimentaires. En particulier comme matière de base, en quantités suffisantes et à des prix non artificiels.

De ce fait, les campagnes de contrôle se développent à l’approche de la célébration du Nouvel An. En particulier pour ce qui est du secteur de la fabrication et de la vente de boissons. Dont le mouvement connaît un essor remarquable au cours de la période actuelle.

Ministère du Commerce : Des dispositifs mis en place

Rappelons également que les équipes de contrôle économique du Département de la gestion de la qualité et de la protection des consommateurs ont effectué du 16 décembre à ce jour environ 900 visites d’inspection sanitaire. Après quoi elles ont saisi plus de 11 tonnes de produits alimentaires périmés. Dont 4 tonnes dans la région du Grand Tunis.

Et les agents de supervision ont réservé divers articles de viande et de poisson, des rafraîchissements, des matières premières pour les bonbons, des résidus de rafraîchissements. Ainsi que des jus, des glaces, des arômes, des fruits secs. Et d’autres produits étaient aussi périmés. D’ailleurs, les tests se sont révélés non valables pour la consommation humaine.

Et la sous-direction de la répression des fraudes du Ministère du Commerce a déclaré que les campagnes de contrôle se sont intensifiées sur les points de vente de produits alimentaires et de rafraîchissements des magasins, restaurants. Ainsi que des boulangeries, abattoirs et réfrigérateurs pour la conservation des aliments. En particulier en ce qui concerne le contrôle des dates de validité des matières premières et de leurs sources et sites de fabrication.Et la mesure du respect des exigences sanitaires de stockage…

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here