L’UGTT plaide pour une diplomatie qui priorise l’intérêt tunisien

ugtt - l'économiste maghrebin

L’intérêt national de la Tunisie doit primer en politique étrangère. C’est ce qu’affirme le Bureau Exécutif de l’Union Générale Tunisienne du Travail – UGTT. Et ce dans un communiqué rendu public, aujourd’hui 26 décembre.

Ainsi, la Tunisie ne doit pas s’impliquer dans des coalitions internationales louches. Comme le martèle le Bureau Exécutif de l’UGTT. Il considère, également, que les pays voisins sont les plus concernés pour intervenir. De ce fait, il appelle le Ministère des Affaires Etrangères à coordonner avec les autres pays.

Par ailleurs, le Bureau Exécutif de la Centrale Syndicale considère que le déblocage de la situation tendue en Libye ne peut être mené que par les Libyens. « Et ce, loin de toutes les interventions étrangères ».

D’ailleurs, l’UGTT appelle à la vigilance. Et ce, pour que « la Tunisie ne se transforme pas en un abri et une passerelle pour les terroristes et les armes vers la Libye ».

Ce communiqué fait suite à la visite inopinée du Président Turc Recep Tayyip Erdoğan en Tunisie. Notons que la visite intervient à un moment où la situation en Libye est très tendue. Il convient aussi de rappeler que la diplomatique tunisienne, depuis l’indépendance, s’est basée sur la neutralité et le refus d’intervenir dans les affaires internes des autres pays.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here