Sonatrach Petroleum Investment Corporation obtient deux prêts de 250 M$

IDE

L’Arab Petroleum Investments Corporation (APICORP) soutient le développement du secteur énergétique algérien. Et ce, à travers deux facilités de prêt moyennant 250 millions de dollars qu’elle accorde à Sonatrach Petroleum Investment Corporation.

En effet, l’institution financière multilatérale de développement, APICORP octroie ces deux facilités de prêt à Sonatrach Petroleum Investment Corporation (SPIC). Il s’agit d’une filiale de la compagnie pétrolière nationale algérienne, Sonatrach International Holding Corporation.

Ainsi, ce financement servira à la maintenance de la raffinerie de Sonatrach en Italie, son premier investissement international européen. De même qu’à l’achat de pétrole brut à Saudi Aramco.

D’ailleurs, ces prêts viennent soutenir les efforts de Sonatrach. Notamment pour diversifier sa base industrielle et assurer un approvisionnement régulier de la raffinerie en pétrole brut saoudien. Ainsi que pour étendre sa présence géographique.

Le premier prêt est une facilité de préfinancement bilatérale de 100 millions de dollars. Il vise à financer l’entretien du complexe Sonatrach Raffineria Italiana en Sicile – Italie. Ce complexe était racheté, en décembre 2018, par Sonatrach.

Le second prêt prend la forme d’une lettre de crédit syndiquée de 150 millions de dollars. Il est destiné à l’achat de pétrole brut à Saudi Aramco. Et ce, pour approvisionner Sonatrach Raffineria Italiana.

Offrir les solutions de financement les plus adéquates

A cette occasion, Ahmed Ali Attiga, PDG d’APICORP, a déclaré: « APICORP s’engage à soutenir et à financer Sonatrach dans sa première acquisition à l’étranger. Cette démarche s’inscrit dans notre mission qui est de jouer un rôle actif dans le développement du secteur énergétique de nos pays membres. Ainsi que de contribuer à leur diversification et leur expansion géographique ».

Et d’ajouter: « En tant que partenaire financier reconnu du secteur énergétique régional, nous sommes fidèles à notre mission. Tout en apportant notre soutien à l’Algérie comme à nos autres États membres. Et en offrant les solutions de financement les plus adéquates à cette industrie essentielle ».

De son côté, Nordine Bouteldja, DG de SPIC a affirmé: « Notre investissement stratégique dans le raffinage international à travers la Sonatrach contribue à répondre à la demande locale d’énergie. Ainsi qu’à pallier les déséquilibres dans les réserves pétrolières. Il importe de diversifier nos actifs énergétiques et d’assurer un approvisionnement fiable en pétrole brut. Et ce, afin de répondre à la demande énergétique locale. Et de corriger les déséquilibres dans l’approvisionnement du marché intérieur en pétrole. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here