Euronews: Wallyscar, la marque automobile tunisienne qui inspire

euronews-wallyscar-

Le reportage d’Euronews dans la catégorie inspirer le Moyen-Orient braque les projecteurs sur le constructeur d’automobile tunisien Wallyscar .

L’entreprise automobile tunisienne WallysCar a été créée par les deux frères Guiga qui n’avaient aucune expérience préalable en génie mécanique. Cependant, ces deux frères ont toujours été des passionnés de mécanique depuis leur enfance.

Une rencontre marqua leur vie, celle de M. René Boesch, ancien constructeur automobile des JEEP Dallas. Ce dernier leur donna l’envie de croire en leur passion et leur rêve en leur montrant qu’il était possible de construire des véhicules de niches. 

Les deux frères décident, après réflexion, de faire le grand saut. Et WallysCar, la nouvelle marque d’automobile tunisienne, a vu le jour en 2006.

Si aujourd’hui WallysCar est un exemple, ce ne fut pas le cas à leur début. Tout le monde les avait pris pour des fous. Leur premier défi a été de convaincre tout d’abord les consommateurs européens et ensuite tunisiens d’acheter des voitures fabriquées manuellement en Tunisie. La culture automobile n’est pas enracinée en Tunisie. « L’Europe et la Chine dominent le marché de l’automobile. En effet, en 2018, sur les 98 millions d’automobiles produites dans le monde. Seulement 3% proviennent de la région MENA ».

« Nos voitures sont fabriquées à la main et ce n’est plus possible dans les pays industrialisés, sauf pour les voitures très chères ». Avait-il affirmé dans le reportage.

WallysCar: Une voiture hybride en vue 

La demande de véhicules électriques s’est intensifiée en 2018 et la survie de WallysCar dépend de sa capacité à suivre les dernières tendances sur le marché automobile. Les voitures électriques très plébiscitées en France ne sont pas adaptées au marché du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord. Et ce, à cause de la longévité de la batterie électrique et le manque d’infrastructure. En effet, l’autonomie de la batterie ne permet de faire que 200 km, dans des étendues désertiques à perte de vue. L’idée d’une voiture hybride s’impose alors !

« Dans cet esprit, les frères Guiga sont convaincus que leur nouvelle voiture, qui combinera à la fois un moteur à essence et un moteur électrique, séduira largement leurs principaux marchés au Moyen-Orient et en Afrique du Nord . » Conclut la journaliste Rosie Lyse Thompson d’Euronews.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here