La BCT au chevet des oléifacteurs et des exportateurs d’huile d’olive

filière oléicole

La Banque Centrale de la Tunisie (BCT) publiera prochainement une nouvelle circulaire.

L’objectif de la nouvelle circulaire de la BCT est de traiter l’endettement des oléifacteurs et des exportateurs d’huile d’olive. Elle permettra aussi de laisser aux banques et établissements financiers une marge de manœuvre. Et ce, de manière à assurer les conditions du succès de la campagne 2019/2020.

Selon un communiqué, publié vendredi, par la BCT, la circulaire prévoit un rééchelonnement des tombées échues en principal et en intérêts. Et ce, au titre des crédits accordés aux oléifacteurs et exportateurs d’huile d’olives ayant des difficultés financières. Au titre des campagnes 2017-2018 et 2018-2019.

Le rééchelonnement des dettes sera effectué au cas par cas. Et ce, sur une durée prenant en considération la capacité de remboursement de chaque bénéficiaire.

Le projet de circulaire prévoit, aussi, de faire bénéficier ces professionnels de nouveaux financements. Au titre de la campagne 2019-2020.

De même, il permettra aux établissements financiers et aux banques engagées dans cette procédure de rééchelonnement, de maintenir la classification arrêtée à fin décembre 2018. Pour les entreprises classées 0 et 1 et ayant bénéficié de mesures de traitement pour l’année 2019.

Les crédits rééchelonnés et les nouveaux crédits sont admis en contrepartie du refinancement de la BCT.

Notons que le gouverneur de la BCT, le Président de l’UTICA, le président de l’UTAP, le PDG de l’ONH, et la Déléguée Générale de l’APTBEF ont déjà discuté les grandes lignes de la circulaire.

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here