Le taux de réservation dans les hôtels de Tabarka-Ain Drahem n’a pas baissé

tabarka-ain drahem

« Le taux de réservation dans les hôtels de Tabarka et Ain Draham (nord-ouest de la Tunisie), en prévision des prochaines vacances scolaires et de la fête de fin d’année, n’a pas baissé ». Tels sont les propos rassurants du Commissariat régional au tourisme de Tabarka-Ain Drahem.

Au contraire, les réservations se poursuivent à un rythme normal, ajoute, samedi, le commissariat régional au tourisme Tabarka-Ain Drahem, dans un communiqué. D’ailleurs, il relève que le taux d’occupation dans les hôtels de la région atteint, les 6 et 7 décembre 2019, 20% à 25%.

En effet, des questions se posaient après le tragique accident qui ébranlait cette région prisée des touristes locaux. Puisqu’un bus touristique se renversait dimanche dernier, 1er décembre 2019, sur une route montagneuse de la localité de Ain Snoussi. Avec le bilan dramatique de 29 morts et 16 blessés. Ce drame de la route étant l’une des pires catastrophes du genre jamais enregistrée en Tunisie.

Dans ce contexte, les routes menant à la région d’Ain Drahem sont sécurisées et « généralement dans un bon état », tient à préciser le commissariat.

Cependant, il recommande de passer par les routes Béja-Nefza et Tabarka, via Nefza-Tabarka. Ou bien à travers Jendouba, pour atteindre les régions d’Ain Drahem et Tabarka. Et ce, pour plus de sécurité et de confort de route.

Car, les régions du nord-ouest de la Tunisie sont connues pour leurs paysages naturels montagneux et verdoyants. Une offre touristique plutôt écologique caractérise la région.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here