Démarrage des travaux de la construction de Sumitomo Electric System Tunisia

Le chef de gouvernement chargé de la gestion des affaires courantes, Youssef Chahed, a posé, jeudi, à Monastir, la première pierre de l’unité industrielle « Sumitomo Electric System Tunisia ». Cette unité est une filiale du géant japonais « Somito Electric System Europ », spécialisée dans le câblage électrique et les composants électroniques, destinés aux plus grands constructeurs automobiles internationaux.

Youssef Chahed a indiqué que le projet Sumitomo Electric System Tunisia a mobilisé un investissement étranger de 67,6 millions de dinars (MD). Il permettra la création de 5 mille nouveaux emplois, dont 20% au profit des cadres du gouvernorat de Monastir et des autres gouvernorats.

Il a fait savoir que cette nouvelle unité de production (SEWS TN) est d’une superficie de 5,6 hectares avec une superficie couverte de 31 hectares.

En effet, les travaux de constructions seront réalisés sur deux phases. L’entrée en production de la première phase est prévue pour la fin de l’année 2020.

Elle permettra la création de 2000 nouveaux postes d’emploi. Cette première partie de l’unité, d’une superficie de 18,4 ha, a mobilisé une enveloppe de 46 MD.

Notons que la deuxième phase du projet sera réalisée durant la période 2024-2025, avec un coût de 21 MD, avec à la clé, la création de 3000 nouveaux emplois.

Premières exportations vers la France, la Turquie et l’Espagne

Le directeur de SEWS TN, Lucian Anghelescu, a affirmé que la société a choisi de s’implanter en Tunisie, au vu de sa proximité géographique de l’Europe, de la qualité de la formation des ingénieurs, techniciens et de la main d’œuvre, et de l’importance des opportunités d’investissement disponibles. Ainsi, l’unité exportera ses premières commandes vers la France, la Turquie et l’Espagne.

Créé en avril 1897, le groupe Sumitomo Electric System compte 250 mille emplois à travers le monde. Parmi les principaux clients de la société en Europe, les marques automobiles Fiat, Ford, Honda, Nissan, Renault, Sodeco, Toyota et Volkswagen.

Pour rappel, le secteur des composants automobile en Tunisie est un secteur stratégique qui contribue de l’ordre de 4% au PIB, avec 2 Milliards d’euros à l’export et un taux de 10,74% de croissance moyenne en valeur des exportations. Avec ses 260 entreprises et ses 80 000 emplois, la Tunisie fait partie du Top 3 des producteurs des composants automobiles en Afrique. Elle est l’un des principaux fournisseurs de l’Union européenne.

E.M avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here