Taboubi appelle à une initiative présidentielle contre la normalisation

taboubi - l'économiste maghrebin

Le Secrétaire Général de l’UGTT Noureddine Taboubi a appelé le Président de la République à préparer un projet de loi. Et ce pour incriminer la normalisation avec Israël.

Intervenant dans le cadre de la commémoration de l’assassinat de Farhat Hached, Noureddine Taboubi a affirmé dans le même contexte que l’Assemblée des Représentants du Peuple doit adopter ce projet de loi. Il s’agit d’un acte de solidarité avec la cause palestinienne d’après lui.

Par ailleurs, Noureddine Taboubi a rappelé que le peuple tunisien tient à la justice sociale. Pour rappel, l’UGTT œuvrera d’inclure l’interdiction de la normalisation avec Israël dans la Constitution. Et ceci dans l’agenda de la prochaine Assemblée des Représentants du Peuple (ARP). En effet, l’idée de promulguer une loi contre la normalisation avec Israël ne date pas d’hier.

Lors de l’élaboration de la Constitution de 2014, les députés islamistes, pour justifier la non adoption de l’article, avaient dit que la Constitution n’était pas l’espace adéquat pour la normalisation.

Plus tard, le bloc parlementaire du Front Populaire déposait un projet de loi interdisant la normalisation avec l’entité sioniste, mais il reste dans les tiroirs de l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP), depuis novembre 2015.

Au-delà de l’aspect juridique de la problématique, des initiatives individuelles ou collectives ont vu le jour pour dénoncer la normalisation. En juillet 2014, des poètes tunisiens ont décliné l’invitation de la direction du Festival de la Poésie Méditerranéenne. Les poètes ont jugé inconcevable de participer à ce festival en présence de poètes israéliens. Et ce «à un moment où le sang palestinien coule à flots».

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here