Abir Moussi VS Jamila Ksiksi : la tension monte

La tension monte entre Jamila Ksiksi et Abir Moussi. Le clash entre les deux commence à prendre une nouvelle tournure. 

De ce fait, Abir Moussi, députée du PDL, a critiqué la députée du Mouvement Ennahda, Jamila Ksiksi de ne pas avoir présenté ses excuses.  

Revenant sur ce qui s’est passé lors de la séance plénière du mardi 3 décembre 2019,  la Présidence de l’Assemblée du Peuple déplore ce qui a été dit et appelle toutes les personnes à respecter les exigences du règlement intérieur de l’Assemblée des Représentants du Peuple.

De ce fait, la Présidence de l’Assemblée du Peuple fera le nécessaire et veillera au respect mutuel au sein de l’hémicycle.

Tout comme elle avait exprimé son mécontentement face aux accusations mutuelles des deux parties.

Par ailleurs, Abir Moussi a présenté lors de son allocution à l’ARP, une carte d’adhésion qui prouve que, selon elle, la députée d’Ennahdha, Jamila Ksiksi, aurait une carte d’adhésion au RCD dissout.

A l’Assemblée des représentants du peuple, les tensions montent crescendo. Le clash entre la députée d’Ennahdha, Jamila Ksiksi, et les députés du PDL, s’est ressenti depuis hier.

Rappelons que la députée d’Ennahdha avait tenu des propos virulents, en qualifiant les députés du PDL de « clochards ».

Ainsi, l’incident se déroulait au moment même de l’adoption de la LFC 2019 adoptée par 109 voix tout juste.

Suite à cela, Abir Moussi, Présidente du PDL, avait entamé un sit-in, accompagnée par les 16 autres députés du PDL, et ce devant le bureau du Président de l’ARP.

Notons également que la présidente du bloc parlementaire du Parti Destourien Libre, Abir Moussi, s’est imposée lors des travaux de la commission provisoire chargée de l’examen du projet de la Loi de finances de 2020.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here