Etoile -Al Ahly (20h00) : chasser les démons du passé et prendre sa revanche

Etoile Al Ahly

Il y a deux ans, les Etoilistes étaient piteusement éliminés au stade des demi-finales de la Ligue des champions d’Afrique par Al Ahly. Ce vendredi ils doivent retenir les leçons du passé. Et prendre leur revanche pour leurs supporters, mais d’abord pour eux-mêmes.

En effet, l’Etoile Sportive du Sahel (ESS) affrontera le club cairote d’Al Ahly. Et ce, ce vendredi soir (20h00) au stade olympique de Radès. Le match se joue pour le compte de la première journée de la phase des groupes (poule B) de la Ligue des champions d’Afrique.

Les Diables rouges en conquérants

Cependant, les Diables Rouges sont des leaders incontestés du championnat égyptiens. Ils écrasaient El Gouna FC sur le score fleuve de (4-0), lundi après-midi. C’était un match en retard comptant pour la 5e journée du championnat égyptien.

A lui seul, Walid Solimane marquait un triplé en faveur des Ahlaouis (10, 42 et 49e). Avant que Houcine Echehat n’alourdisse le score à la 88e.

Néanmoins, dans une déclaration à la presse tunisienne, le directeur sportif du club égyptien, Sayed Abdelhafidh tenait à exprimer son respect à son adversaire. « Nous respectons l’Etoile du Sahel. Ce club compte une large expérience dans les compétitions africaines. Le match de vendredi sera très difficile entre ces deux clubs. Nous sommes déterminés à réaliser un résultat positif pour faire une bonne entame de cette phase des poules ».

Pour rappel, Al Hilal du Soudan et Platinum de Zimbabwe sont classés au groupe B. Ils s’affronteront également ce vendredi au stade d’Oum Dorman à partir de 20h00.

Pour sa part, l’ESS a pu récupérer deux éléments de base. En l’occurrence le défenseur Wajdi Kechrida et l’attaquant international libyen Anis Salto.

Par contre, le staff technique étoilé sera privé ce vendredi des services du défenseur international Saddem Ben Aziza. Ce dernier est suspendu pour avoir été expulsé contre Asante Kotoko lors du 1er tour de l’épreuve continentale.

ESS : laver son honneur et prendre sa revanche

Rappelons que le nouveau coach de l’Etoile, l’espagnol Juan Carlos Garrido, dirigeait Al Ahly durant la saison 2014/2015. Il remportaient la Coupe de la CAF et la Super Coupe d’Egypte.

Il s’agit de retenir les leçons du passé. Car, il y a deux ans, l’Etoile Sportive du Sahel était éliminée en demi-finales de la Ligue des champions d’Afrique par Al Ahly de la pire manière.

En effet, après avoir remporté le match aller à Sousse (2-1), l’ESS a inexplicablement craqué au match retour au Caire. Elle y concédaient une humiliante défaite sur le score fleuve de (6-2). Une gifle et une sévère élimination au stade des demi-finales que les supporters étoilistes ne sont pas prêts d’oublier de sitôt.

Les camarades de Wajdi Kechrida sont appelés à oublier les démons du passé. Ils doivent éviter une mauvaise entame face à l’un des géants d’Afrique.

Brefs, ils ont une revanche à prendre… d’abord sur eux-mêmes…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here