PIB: une croissance de 1% au troisième trimestre 2019

croissance PIB

Le PIB en volume augmente de 1% au troisième trimestre 2019. Et ce, par rapport au même trimestre de 2018 et de 0,2% par rapport au deuxième trimestre de 2019.

En effet, sur les premiers neuf mois du 2019, le PIB a enregistré une croissance de 1,1%, selon les statistiques publiées vendredi, par l’INS.

La valeur ajoutée des industries manufacturières a régressé de 1,6%, au cours du 3ème trimestre de 2019 par rapport à la même période de 2018.

Selon l’INS, cette baisse résulte essentiellement du repli enregistré au niveau de la production des secteurs du textile-habillement et chaussures (-3,7%), des industries mécaniques et électriques (-2,3%) et des industries des matériaux de construction, de la céramique (-0,6%).

Par contre, la valeur ajoutée des industries chimiques a progressé de 4,2% et celle des industries agricoles et agroalimentaires de 1,3%.

Baisse de la valeur ajoutée des industries non manufacturières

La valeur ajoutée des industries non manufacturières s’est repliée de 2,4%, au cours du 3ème trimestre de 2019, par rapport à la même période de 2018. Cette régression est due, essentiellement, à la chute de la production du secteur de l’extraction du pétrole et du gaz (-6,8%) et du secteur du bâtiment (-1,6%).

Toutefois, le secteur des mines a enregistré une stabilité relative avec une production de phosphates de 0,97 millions de tonnes, contre 0,95 millions de tonnes en 2018.

Pour ce qui est des services marchands, la valeurs ajoutée a augmenté de 1,7%, par rapport à la même période de 2018 et de 0,8% par rapport au deuxième trimestre de 2019.

Ce secteur a poursuivi une croissance positive, grâce à la hausse de la V A de la plupart de ses filières, à l’instar des secteurs des services hôteliers, des restaurants et des cafés (+7,6%), des télécommunications (+2,4%) et des services financiers (+4,9%).

Pour ce qui est du secteur des services de transport, il a accusé une baisse de la valeur ajoutée de 4,6% en raison de la chute du nombre des voyageurs de Tunisair de 20% outre la régression de l’activité du transport maritime, suite à la diminution du volume des opérations dans le commerce extérieur.

S’agissant du secteur des services non marchands, essentiellement les services de l’administration, une légère croissance de 1% a été enregistrée.

La V A du secteur agricole et de la pêche a crû de 3,1% grâce à la récolte record de céréales (une production de 24 millions de quintaux en 2019).

E.M avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here