Une Tunisienne qualifiée pour la finale du Défi de la lecture arabe

Défi de la lecture arabe - l'économiste maghrébin

La jeune Tunisienne Aya Bouteraa a été qualifiée pour la finale du Défi de la lecture arabe qui aura lieu mercredi prochain, 3 novembre 2019 au Théâtre de l’Opéra à Dubaï. Plusieurs chaînes de télévision arabes diffuseront l’événement.

D’ailleurs, cinq candidats se sont qualifiés, samedi, pour le dernier tour de la 4ème édition du Défi de la lecture arabe . A indiqué la Fondation internationale Mohammad Bin Rashed Al Maktoum, organisatrice de l’événement.

Il s’agit de Aya Bouteraa de Tunisie, Hadil Anouar du Soudan, Joumana Al Maliki de l’Arabie Saoudite, Fatima Zahra Akhiar du Maroc et Abdelaziz Khalidi du Koweit.

En effet, le lauréat de ce défi recevra un prix d’un montant équivalent à 388 mille dinars tunisiens. La compétition a vu le jour en 2016. L’édition de 2019 a connu une participation record de plus de 13,5 millions d’élèves de 49 pays.

Le ministre de l’Education, Hatem Ben Salem, a félicité Aya Bouteraa, représentante de la Tunisie à ce défi, relevant que ce challenge a joué « un grand rôle dans le renforcement de la concurrence entre les élèves dans les pays arabes et dans la diffusion des valeurs de tolérance… ».

Faut-il encore rappeler que depuis la révolution tunisienne, on assiste à l’émergence des clubs de lecture. Et ce, dans les clubs culturels. Les membres de ces clubs se réunissent pour débattre sur un livre qu’ils ont lu.  Par ailleurs, plusieurs fois, l’avenue Habib Bourguiba a abrité l’événement «  La Tunisie lit ». En effet, cet événement consiste à  ce que les lecteurs sortent, dans les cafés, les place publiques, muni de leurs livres.  L’engouement pour les livres tunisiens se fait de plus en plus marquant. Donc, ceci ne peut-être qu’un bon signe de maturité et d’excellence de la part de la jeunesse tunisienne.

Bonne chance à Aya

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here