Mohamed Ben Salem contre la désignation de Rached Ghannouchi comme chef du gouvernement

Mohamed Ben Salem

Invité sur les ondes radiophoniques, Mohamed Ben Salem, un des dirigeants du mouvement Ennahdha revient sur la composition du prochain gouvernement.

Mohamed Ben Salem, estime qu’il est difficile que Rached Ghannouchi devienne le chef du gouvernement. 

Il estime que plusieurs partis politiques refusent l’idée que le chef d’Ennahdha soit le chef du gouvernement.  

Par ailleurs, il souligne que la formation du prochain gouvernement se fera sans grande difficulté, si et seulement si les partis arrivent à trouver des compromis. Et notamment le parti le Courant Démocrate. 

Il conclut: « Je pense que les dirigeants du parti veulent être rassurés notamment dans la lutte contre la corruption. ». 

Mohamed Hamdi, vice-président du Courant Démocrate précise que la nomination d’un chef de gouvernement compétent et indépendant de tous les partis politiques est l’une des conditions sine qua non posées par le parti.

Selon lui, Ennahdha, le parti vainqueur arrivé en tête, devra proposer un programme consensuel répondant aux priorités nationales. En outre, il rappelle que le parti maintient une fois de plus ses conditions. A savoir, les portefeuilles de l’Intérieur, de la Justice et de la Réforme administrative.

Les enjeux d’aujourd’hui sont déterminants, notamment sur le plan socio-économique. Depuis 2011, les Tunisiens s’expriment et font leur choix. Et huit ans plus tard, le pouvoir législatif est davantage fragilisé. Surtout face aux problèmes socio-économiques et aux échecs répétés dans la gouvernance du pays.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here