Hatem Mliki : aucune alliance ni avec Ennahdha ni avec Tahya Tounes

Hatem Mliki

Invité sur les ondes radiophoniques, Hatem Mliki, un des dirigeants de 9alb Tounes, revient sur la composition du prochain gouvernement. 

Ainsi, Hatem Mliki nie toute alliance avec Ennahdha ou avec Tahya Tounes. Mais, il précise que son parti est en faveur de la mise en place d’un nouveau gouvernement.

 Il confirme que la position du parti est restée la même. A savoir que dans ce contexte: « Notre position n’a pas changé. Nous serons dans l’opposition si et seulement si on arrive à la mise en place d’un gouvernement d’union nationale. D’ailleurs c’est dans ce cadre de dialogue que nous pourrons en discuter. » 

Rappelons qu’après l’annonce des résultats, 9alb Tounes se dit être  dans l’opposition et qu’il n’y aura aucune alliance avec Ennahdha.

De son côté, le mouvement  Ennahdha s’est opposé à toute discussion avec Qalb Tounes et avec le PDL. Il prétexte que l’un est accusé de soupçons de corruption et que l’autre sème des propos d’exclusion.

Donc, il devient évident que 9alb Tounes et le PDL ne feront pas partie des discussions.

Par ailleurs, la grande question est de savoir si Ennahdha misera une fois plus sur son cheval de bataille. A savoir une nouvelle Troïka. Ou encore prendra-t-il la responsabilité de mettre en place son programme économique comme les dirigeants d’Ennahdha l’ont annoncé à maintes reprises.

Il reste peu de temps et tout s’éclaircira. Mais plus encore, un gouvernement d’Ennahdha sera-t-il en mesure de relever les défis socio-économiques du pays? S’il n’y arrive pas, l’échec sera durement ressenti quand le taux de chômage est déjà à 15% avec le risque d’augmenter. Il en est de même pour le taux de pauvreté se situant à 29%. Tout comme il pourrait s’élever. Autrement dit, les difficultés du pays le plongeront dans une spirale infernale où on ne voit guère une sortie de secours.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here