Le mouvement du Peuple « Echaab » refuse de faire partie du gouvernement

Le mouvement du Peuple

Le mouvement du Peuple réitère son refus de participer au prochain gouvernement.

Ainsi, le mouvement du Peuple précise qu’il ne participera pas à un gouvernement composé ou présidé par Ennahdha. Cette décision intervient à l’issue d’une rencontre avec une délégation du mouvement Ennahdha conduite par son chef, Rached Ghannouchi.

En effet, le mouvement Echaab se prononce pour la nomination d’un chef du gouvernement indépendant. Selon lui, le candidat devra être un rassembleur et compétent.

De plus, il ajoute que ce gouvernement devrait avoir un programme bien précis. Et recevoir le soutien d’une grande partie des députés dans le Parlement.

Puis, évoquant  la situation politique, il fait part de l’importance de poursuivre le dialogue. Afin de parvenir à une solution à la crise politique.

Par ailleurs, après la victoire de Kaïs Saïed au second tour de la présidentielle, le mouvement du Peuple prône un « gouvernement du président ». Il invoque la nécessité pour le président de la République de superviser lui même le processus de formation du gouvernement, au lieu d’Ennahdha.

Car, Echaab estime qu’avec un gouvernement sous l’égide d’un président de la République, cela « facilitera son travail à l’avenir et garantira pour ses projets et ses visions un soutien populaire contribuant à leur réalisation ».

Alors que, selon la constitution, c’est le parti vainqueur des élections législatives qui devra former le nouveau gouvernement.

Enfin, notons que le mouvement du Peuple obtient 16 sièges au parlement,. Et ce, selon les résultats préliminaires annoncés par par l’Instance Supérieure Indépendante pour les Elections (ISIE).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here