Ouverture aujourd’hui de la 30ème édition des JCC 2019

JCC 2019 EM

Les Journées Cinématographiques de Carthage JCC 2019 (Session Nejib Ayed) démarrent aujourd’hui et se poursuivront au 2 novembre 2019.

La cérémonie d’ouverture des JCC 2019 aura lieu ce soir. Avec au programme la projection du film d’ouverture pour cette édition le dernier opus de Nouri Bouzid « Les épouvantails ».

Une cérémonie officielle d’hommage à Nejib Ayed aura lieu le dimanche 27 octobre, ce soir un hommage lui sera rendu. Ses amis et compagnons de route interviendront pour parler de l’homme, du cinéaste, de l’ami et de l’artiste visionnaire qu’il a été.

Tanit d’or: trois films tunisiens en course

En effet, trois films tunisiens produits entre 2018 et 2019 concourent pour le Tanit d’or. Et ce, dans la compétition officielle des longs-métrages de fiction des JCC 2019.

« Le Rêve de Noura » de Hinde Boujemaa (93′, production tuniso-belgo-française, 2019) est la seule œuvre féminine tunisienne. Il y aura « Un Fils » de Mehdi Barsaoui (96′, production tuniso-française, 2019) et « De la Guerre » de Fadhel Jaziri (115′, production tunisienne, 2018). Ces films figurent parmi une sélection officielle de douze films. Cette sélection offre une diversité dans l’esthétique narrative du cinéma arabe et africain.

En effet, la Tunisie aspire à renouer avec le Tanit d’or après l’avoir remporté à plusieurs reprises. Durant toute l’histoire des JCC, deux femmes ont eu le Tanit d’or de la Compétition. Il s’agit de Khaouther Ben Hania pour « Zaineb n’aime pas la neige » (2016) et Moufida Tlatli pour « Le Silence des Palais » (1994).

Une prime de quarante mille dinars

Les autres précédents Tanits d’or des longs-métrages de fiction ont été tous attribués à des films réalisés par des hommes. Il s’agit des films « Les Ambassadeurs » de Naceur Ktari (1976), « Aziza » d’Abdellatif Ben Ammar (1980), « l’Homme de cendre » de Nouri Bouzid (1986), « Halfaouine, l’enfant des terrasses » de Férid Boughedir (1990), « Making Off » de Nouri Bouzid (2006) et « Fatwa » de Mahmoud Ben Mahmoud (2018)

Selon le règlement actuel des JCC, le Tanit d’or Long Métrage est composé d’un trophée spécifique et d’une prime de quarante mille 40.000 dinars. La prime financière est remise, soit en dinar tunisien aux lauréats de nationalité tunisienne. En dinar tunisien ou dans une monnaie transférable aux lauréats des autres nationalités.

Notons que le franco-sénégalais Alain Gomis présidera le jury de la Compétition officielle. Il devra sélectionner la meilleure œuvre de cette édition. Le choix ne sera pas évident entre des films de qualité émanant de plusieurs pays. Particulièrement le Maroc, l’Algérie, le Soudan, l’Arabie Saoudite, la Syrie, l’Egypte, l’Irak et la Tunisie. Ils ont fait l’unanimité auprès des critiques lors de leur présentation dans des festivals internationaux.

Ciné-Avenue

En prémices festives des JCC 2019 qui arrivent à grands pas, le « ciné Avenue » a démarré mercredi 23 octobre à l’avenue Habib Bourguiba. Une programmation de projections en plein air, offerte au public. Elle se poursuivra jusqu‘au 2 novembre.

En effet, durant toute la durée du festival les riverains, et le public vivront aux rythmes du septième art. A l’air libre et dans un décor original avec les meilleures conditions de projections.

Le public aura ainsi droit à une sélection de films parmi les différentes sections du programme des JCC 2019 (session Nejib Ayed). Par ailleurs dans le cadre de « Ciné- Avenue » des film en hommage à Nejib Ayed, des films des sections « Cinémas d’Amérique Latine », « Cinémas d’Asie » ainsi que de grands classiques du cinéma mondial, arabe, et africain seront projetés.

Par ailleurs, l’animation culturelle de l’avenue Habib Bourguiba, ne se limitera pas aux projections. Durant toute la durée du festival, des concerts de rue, des spectacles de danses et des performances d’arts vivants auront lieu chaque jour et à plusieurs moments de la journée ainsi que le soir.

Notons qu’à la cérémonie d’ouverture de la cette édition le ministère de l’intérieur a annoncé vendredi plusieurs mesures.

Programmation des films des Journées Cinématographiques de Carthage

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here