Ministère de l’Education: les congés de maladie coûtent à l’Etat 136 MD

congés de maladie - L'économiste maghrébin

Les congés de maladie et les absences coûtent à l’Etat 136 millions de dinars. Affirme le directeur général des affaires juridiques du ministère de l’Education, Fathi Zarmedini, dans une déclaration à une radio privée.

En effet, le DG a fait savoir que l’administration envisage de se mobiliser contre les certificats médicaux de complaisance. D’ailleurs, il affirme qu’un décret en cours de préparation prévoit un renforcement de la lutte contre ce phénomène. Cela va s’appliquer à travers une exigence  d’une copie de l’ordonnance médicale. Le ministère prévoit de  de généraliser cette mesure à toutes les administrations tunisiennes. Et ce, pour s’assurer que l’absence est réellement due à une maladie.

Les chiffres parlent d’eux-mêmes

En effet, le sujet ne date pas d’hier. Dans une déclaration qui remonte à 2018, le ministre Hatem Ben Salem, chiffres officiels à l’appui, confirme cette réalité en Tunisie. En 2017, le Haut comité du contrôle administratif et financier (HCCAF) parle de 27 900 jours de congés de maladie au sein du ministère. Dans une interview accordée au journal Le Maghreb, Hatem Ben Salem a affirmé que plus de 5000 agents du ministère bénéficient d’un certificat de maladie pour longue maladie. Cela a causé la perte de 718 560 jours de travail durant l’année scolaire 2017/2018. Concernant, l’absence pour raisons diverses, elle a causé une perte de 1.885.272 jours de travail.

Un sujet qui ne date pas d’hier

En effet, le sujet a soulevé une polémique entre le ministère de l’Education et la Fédération générale de l’enseignement relevant de l’UGTT.  Par ailleurs, la  fédération avance que cette mesure oblige les enseignants à dévoiler des informations personnelles sur leur état de santé. Comment concilier la divulgation de secrets médicaux et la nécessité d’assurer la présence des fonctionnaires à leurs postes de travail. D’ailleurs, plusieurs  rapports pointent du doigt le manque de productivité au sein des administrations. L’une des études va jusqu’à affirmer que la productivité des fonctionnaires ne dépasse guère les huit minutes par jour.

 


Warning: mysqli_query(): (HY000/1030): Got error 28 from storage engine in /var/www/html/leconomistemaghrebin.com/wp-includes/wp-db.php on line 2007

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here