Présidentielle: Les observateurs révèlent des dépassements

présidentielle

L’election présidentielle déterminera qui sera le prochain président.

En clair, la présidentielle est l’atout majeur de la République. En cette journée d’élection, les observateurs comme le centre Tunisien Méditerranéen a enregistré quelques dépassements.

Dans le cadre de l’observation des élections présidentielles anticipées, le Centre Tunisien Méditerranéen (TuMed) est présent  sur 61 centres de vote dans les zones rurales et frontalières de 7 gouvernorats, et ce, dans l’objectif d’évaluer la participation des femmes dans les élections en zone rurale.

Le centre TuMed condamne 2 cas de restrictions empêchant la liberté de circulation à l’intérieur et à l’extérieur des centres électoraux, de la part de :

  • Chef du centre de vote E.P « Chaker » à Gaafour dans le gouvernorat de Siliana qui continue de faire pression sur l’observatrice du Centre TuMed depuis les élections législatives 2019, malgré les échanges  avec l’IRIE de Siliana et l’ISIE à ce propos. Il en est de même avec le Chef du centre de vote E.P « Alsondouk » à Sidi Salem dans le gouvernorat de Sidi Bouzid.

Par ailleurs, le centre soulève  une violation claire des principes d’intégrité et de transparence du processus électoral. Mais aussi  une perturbation du travail des organisations de la société civile.

En se basant sur les des rapports de l’observateurs en termes de transgressions, il y a eu comme suit: 

  • 1 cas d’influence d’un homme sur sa femme pour diriger son vote pour un candidat donné, en public et ce au centre de vote E.P « … » à Sidi Bouzid
  • 1 cas de transport d’un groupe de 7 personnes (3 hommes et 4 femmes) et de distribution de leurs CIN devant le centre de vote E.P « Boudinar » à Sidi Bouzid. Ces cartes ont été restituées au chauffeur à la sortie du centre de vote

Sur les 61 centres de vote concernés par  la présence des femmes en tant que cheffe de centre et de bureau de vote est minime. En tout, 4 femmes cheffe de centre de vote sur les 61 centres observés, soit 5,6%, Tout comme il y a eu 72 femmes cheffe de bureaux de vote sur les 137 bureaux observés, soit 52%

A noter que la sécurisation des 61 centre de votes observés par le centre, a compté 400 agents dont 20 femmes, soit 5%

 

 

 

 


Warning: mysqli_query(): (HY000/1030): Got error 28 from storage engine in /var/www/html/leconomistemaghrebin.com/wp-includes/wp-db.php on line 2007

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here