Slim Masmoudi : « Plus de 50% des Tunisiens n’ont pas voté »

Crédit photo: L'Economiste Maghrébin

Slim Masmoudi, professeur universitaire en psychologie, revient sur le premier tour de l’élection présidentielle. Il s’exprimait sur les ondes radiophoniques.

D’abord, Slim Masmoudi souligne que le choix des jeunes s’est porté sur Kaïs Saïed pour la simple raison qu’ils voient en lui une possibilité de changement. Il rappelle que l’âge des votants varie entre 18 et 25 ans. Il n’empêche que plus de 50% des Tunisiens n’ont pas voté, ajoute-t-il. « Ce qui représente un poids non négligeable « , dit-il.

Et de poursuivre : « Aujourd’hui, les choses ont changé, les votants s’informent via les réseaux sociaux. Ce qui n’était pas le cas, il y a 50 ans. »

Cela dit, ce qui laisse perplexe, c’est qu’aucun des deux candidats n’a présenté de programme clair pour le pays. Ni aucune vision.

En tout cas, ce qui intéresse les jeunes pour le moment est que ces deux candidats ne proviennent pas de l’ancien système qui a largement atteint ses limites.

Autre remarque : si on comptabilise le nombre de voix en faveur des deux candidats Kaïs Saïed et Nabil Karoui, cela ne représente que 1. 650. 881 Tunisiens qui ont en fait décidé pour 12 millions de Tunisiens.

En conclusion, à l’ère digitale, des candidats anti-système sont les seuls aptes à redonner espoir à une jeunesse et à tout un peuple en plein désarroi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here