AFC – banques : la croissance provient de la hausse du TMM

banques L'Economiste Maghrébin

Une analyse de l’intermédiaire en Bourse AFC se focalise sur dix banques cotées à la Bourse des valeurs mobilières de Tunis.

Si la croissance du PNB des banques durant les années 2015-2016 provenait essentiellement des revenus des portefeuilles et change et de la marge de commission, l’AFC remarque un renversement de tendance pour les années 2017 et 2018, marqué par l’ascension de la marge d’intérêt suite à l’effort favorable de la hausse des taux sur les revenus.

La marge d’intérêts des dix banques cotées a connu une accélération de son rythme de croissance ces deux dernières années. Notons que l’encours des crédits n’a crû que de 5.1% en 2018 par rapport à 2017 contre une croissance de 24% de la marge d’intérêts, ce qui démontre que la croissance provient essentiellement de la hausse du TMM.

Dans le but de contenir l’inflation et de limiter le recours au crédit à la consommation, la BCT a révisé à la hausse son taux directeur à plusieurs reprises.

En Effet, en 12 mois (de février 2018 à février 2019), le taux directeur a été révisé à la hausse trois fois de suite pour un total de 275 points de base pour passer de 5% à 7,75%. Ainsi, le TMM est passé de 5,53% en janvier 2018 à 7,83% au mois de juillet 2019.

Téléchargez la revue de l’AFC

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here