Yassine Brahim : « Ennahdha cherche une fois de plus une nouvelle Troïka »

Yassine Brahim

Yassine Brahim, président d’Afek Tounes et soutien d’Abdelkarim Zbidi à l’élection présidentielle était l’invité sur El hiwar Ettounsi. Il y a expliqué les raisons de son appui à Abdelkarim Zbidi. 

Ainsi, Yassine Brahim déclare : « J’estime qu’il est l’homme de la situation. Je vous dis pourquoi ? Pour sa carrière. C’est un commis de l’Etat qui en connait les rouages. Tout comme il est important de savoir qu’il possède une bonne connaissance de la géostratégie. Sachant que nous avons deux pays voisins dont la situation est fragile. C’est un indépendant qui peut rassembler toute la famille démocratique. » 

En outre, il rappelle qu’Abdelkarim Zbidi a présenté sa démission. Mais il fallait nommer un successeur et après « on lui a demandé de tempérer. Alors, Abdelkarim Zbidi a présenté aujourd’hui une demande de congés de deux semaines à compter du 2 septembre, afin de se consacrer à sa campagne. »

Par ailleurs, pour ce qui est du parti Afek Tounes et de sa participation aux législatives, M. Brahim répond. « Je pense qu’il fera la surprise. Avec ces élections, nous serons face à une première expérience démocratique. Mais gare à l’effritement de la famille progressiste. Car  le problème qui se pose aujourd’hui, c’est que Ennhahdha veut une fois de plus former sa nouvelle troïka. Pour ma lecture politique, Ennhdha choisira comme partenaires Youssef Chahed ou Nabil Karoui. » 

Enfin, il conclut : « Il faut mettre un terme à la cohabitation, car on ne peut plus fonctionner ainsi. Voilà ce que cela a donné, non seulement un échec, mais aussi un bilan désastreux. Tout comme j’appelle à la transparence du financement des partis politiques. » 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here