Visa For Music: le groupe tunisien Dendri sélectionné dans la compétition officielle

visa for music-

Le groupe de musique tunisien « Dendri » fait partie de la première liste de la sélection officielle de la 6ème édition du salon des musiques d’Afrique et du Moyen-Orient « Visa For Music » qui se déroulera du 20 au 23 novembre 2019 dans la capitale marocaine Rabat.

Fusionnant l’héritage de la musique « Stambali » avec des instruments modernes, « Dendri » est un projet musical né de la rencontre, en 2008, du batteur tunisien, Mohamed Khachnaoui et d’une musique rituelle ancestrale Afro-Tunisienne, le Stambeli.

Conquis par les sons singuliers d’instruments et l’empreinte rythmique particulière du Stambeli, Khachneoui décida de dédier une grande partie de sa carrière à cette musique sacrée. Il réussit à pénétrer ce cercle restreint et de grands Maîtres (Maalmeya) de Stambeli qui le prirent sous leur aile. Commença alors une période d’apprentissage de plus de six ans.

Dendri se compose actuellement de huit musiciens : Mohamed Khachneoui, porteur du projet, à la batterie; Bellahssan Mihoub et Muhamed Jouini au chant et aux Chkachak; Aymen Ben Attia à la guitare; Sahbi Ben Mustapha à la Guitare basse, Hassen Mchaikhi au Gougay et aux Chkachek, Wajdi Riahi au clavier.

Au-delà de sa valeur musicale incontestable, le projet vise à ramener à la scène cette tradition Tunisienne et Nord-Africaine ancestrale en voie d’extinction et toute la connaissance qui l’entoure, tout en apportant une dimension Afro-futuriste et une relecture positive et avant-gardiste de l’histoire noire Africaine. Plus qu’un projet de musique, Dendri est un mouvement culturel qui combat une vision normative et stéréo-typique de la musique noire et de l’histoire qui lui est associée.

Sans corrompre l’âme de cette tradition musicale, Dendri a su créer un répertoire moderne, aux affinités Rock et Jazz et aux sons Afrofuturistes. Dendri propose une musique funambule qui avance sur une corde perchée entre passé et futur sans jamais tomber dans la folklorisation ou la défiguration de ce patrimoine inestimable.

Les artistes et les troupes sélectionnées pour la 6ème édition du festival sont : Natacha Atlas (France), Almena (Egypte), Ayloul (Jordanie), Edith Weutonga (Zimbabwe), Nomfusi (Afrique du Sud), Djam (Algérie), Teriba (Bénin), Qwanqwa (Ethiopie), FRA! (Ghana), Lucia De Carvalho (Angola), Rasha Nahas (Palestine), Still & The Band (Tanzanie) et Namgar (Russie). Parmi le jury de cette édition figure le musicien et président des Journées Musicales de Carthage 2019 (JMC) Imed Alibi.

Né en 2013, Visa For Music (VFM) est le premier salon / festival des musiques d’Afrique et du Moyen-Orient. Le festival Visa For Music a pour mission première de mettre en valeur la création artistique d’Afrique et du Moyen-Orient, principalement dans les musiques du monde et musiques alternatives. En plus de la compétition officielle, le festival se définit comme une vitrine de la nouvelle scène alternative de l’Afrique et du Moyen Orient. Le festival offre aussi aux artistes un espace de réseautage à travers un salon, des conférences et des ateliers de formation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here