Appel à candidatures pour la réalisation d’une œuvre commémorative à la mémoire des victimes du terrorisme

ministère-des-affaires-culturelles-

Le Musée d’art moderne et contemporain relevant du ministère des Affaires culturelles lance un appel à candidatures. Et ce, à l’adresse des concepteurs d’une œuvre commémorative des martyrs tunisiens victimes du terrorisme en Tunisie. Cette oeuvre sera installée à la place de la Kasbah, à Tunis.

En effet, dans un communiqué publié jeudi, le ministère précise que ce projet porte sur la réalisation d’une œuvre artistique à la mémoire des 179 martyrs tunisiens victimes du terrorisme.

Ainsi, cet appel vise les plasticiens et sculpteurs ainsi que les architectes, designers, ou encore les professionnels dans le domaine des arts. Les candidats doivent présenter leurs dossiers avant le 29 août courant. Et ce, auprès du bureau d’ordre du Musée d’art moderne et contemporain, à son siège à la Cité de la Culture.

Par ailleurs, l’œuvre en question doit être réalisable pour une installation dans un délai ne dépassant pas le 20 septembre prochain. Parmi les principales conditions établies, les matériaux, la fixation, le transport et l’exécution de l’œuvre doivent être réalisés en Tunisie. Sachant que l’œuvre sera obligatoirement extensible.

En outre, un jury formé de dix membres, représentant chacun un organisme public ou une structure professionnelle relevant du domaine des arts, procédera à l’évaluation des dossiers, pendant la période du 30 août au 02 septembre 2019. Au-delà de cette date, une liste de cinq premiers candidats retenus sera transmise à la direction du Musée national d’art moderne et contemporain.

De plus, les membres du jury représentent le ministère des Affaires culturelles, le ministère de l’Equipement, de l’habitat et de l’Aménagement du territoire, la présidence du Gouvernement, le gouvernorat de Tunis, la municipalité de Tunis, l’Institut national du patrimoine (INP), l’Ordre des Architectes, l’Union des artistes plasticiens tunisiens (UAPT), le Syndicat des métiers des arts plastiques et la Fédération tunisienne des artistes plasticiens (FTAP).

Ensuite, trois prix seront décernés aux projets retenus dont le premier est d’une valeur de 12.000 dinars, alors que le second et le troisième sont respectivement dotés de 5.000 et 3.000 dinars.

Une fois les meilleurs projets retenus, il est mentionné que « le droit de créativité artistique reste la propriété de l’artiste. Mais il n’a le droit ni de le reproduire ni de le diffuser. Car la propriété de l’œuvre artistique revient uniquement à l’Etat ».

Au final, les candidatures sont soumises à d’autres conditions particulières, comme la discrétion totale sur l’identité du candidat au moment du dépôt. Pour de plus amples informations, les personnes ou groupements intéressés par ce projet, peuvent s’adresser directement au Musée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here