Sofiene Toubal : « J’estime que j’ai réussi en tant que député »

Sofiene Toubal
Sofiene Toubal

La semaine débute par le départ de plusieurs dirigeants du parti Nidaa Tounes, dont Sofiene Toubal, pour rejoindre le parti de Nabil Karoui “Au coeur de la Tunisie”.

Se pose alors la question des raisons de ces départs. Pour la plupart d’entre eux, il s’agit de se retrouver en tête de listes électorales pour les législatives. A l’instar de Ridha Charefeddine, tête de liste à Sousse. Idem pour Sofiene Toubel qui sera tête de liste à Gafsa. Et ceci n’est qu’un début. 

Joint par téléphone, Sofiene Toubal explique son choix, en déclarant : « Tout le monde connaît ce qui s’est passé après le congrès de Nidaa Tounes et les problèmes survenus entre le camp des dirigeants de Hammamet et ceux de Sousse. Et pour nous, la solution était claire. Rejoindre le parti de Nabil Karoui était le meilleur choix. Et ce, pour la simple raison que c’était le parti qui nous représente le mieux ».

Il estime que 8% des députés de Nidaa Tounes rejoindront le parti « Au coeur de la Tunisie« ,  soit cinq députés. 

En outre, interrogé sur son choix de ne pas faire partie de Tahya Tounes, M. Toubal répond : « Qu’ils règlent leurs problèmes internes pour commencer. D’ailleurs, si j’avais opté pour cette solution, je l’aurais fait au début de la création du parti Tahya Tounes et non maintenant. » 

Et qu’en est-il du parti Amal Tounes de Selma Elloumi? A cette interrogation, il précise : « Nous ne sommes pas mis d’accord avec les personnes qui entourent Selma Elloumi. Et après une longue réflexion, nous avons opté pour le parti qui sera différent des autres. D’ailleurs, son programme économique sera différent et il sera dévoilé dans les prochains jours. » 

Bilan à l’ARP : plus de positif que de négatif

Sur un autre volet, comment Sofiene Toubal évalue-t-il son bilan en tant que député ? Il indique : « Il y a du positif plus que du négatif. En tant que député, j’estime que j’ai réussi, même s’il y a eu quelques points négatifs. Pour ma part, j’estime que j’ai fait du positif. Cela dit, nous avons mis en avant le volet sécuritaire au détriment de l’économie, vu la situation de 2015 et 2016 ». 

Indépendamment de son bilan au sein de Nidaa Tounes, il revient sur la responsabilité des députés d’avoir échoué dans la mise en place la Cour Constitutionnelle, d’une part. Et d’autre part, sur le volet économique qui est loin d’être la priorité des députés de Nidaa Tounes.

Reste à savoir si les habitants de Gafsa reconduiront Sofiene Toubal pour un second mandat. Car ils se demanderont certainement ce qu’il a fait dans sa région durant ces quatre ans! Le verdict sortira des urnes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here