Tabac sans nicotine : une alternative à la cigarette classique ?

contrebande du tabac - l'économiste maghrébin

Le tabac rend les individus fortement dépendants, par action de la nicotine sur le cerveau. Des scientifiques ont eu l’idée ingénieuse de concevoir une variété de tabac sans nicotine,  permettant aux fumeurs de guérir de cette dépendance, qui fait des ravages partout dans le monde.

Cette performance technologique a été réalisée par les chercheurs de l’université de Dortmund. La plupart des gènes impliqués dans la biosynthèse de la nicotine étant connus et bien caractérisés, les scientifiques ont ciblé ceux des enzymes impliquées dans la production de cette substance.

Par le biais de la technique CRISPR-Cas9 une sorte de ciseau génétique , ces enzymes ont été désactivées. Ainsi un plant de tabac a été généré , contenant un taux de nicotine estimé à 0.04 mg par gramme de feuilles séchées.  Ce taux est considéré comme indétectable, comparé à celui du tabac classique qui contient en moyenne 16 mg de nicotine par gramme de feuilles séchées.

Cette nouvelle variété de tabac serait sans risque de dépendance selon les chercheurs , qui ont détaillé leurs travaux dans un article publié dans la revue Plant Biotechnonoly Journal.

En effet, les cigarettes sans nicotine (ou réduites en nicotine) peuvent contribuer à réduire le nombre de fumeurs et la consommation de nicotine, et faire ainsi baisser le risque de décès dû au tabac.

La FDA, (Food and Drug Administration, administration américaine des denrées alimentaires et des médicaments chargée du contrôle et de la réglementation des médicaments) estime que grâce aux cigarettes sans nicotine chaque année, près de 5 millions de personnes pourraient réussir à cesser de fumer .

Les scientifiques y voient ainsi une alternative intéressante pour lutter efficacement contre l’épidémie du tabagisme, et pour aider les fumeurs de cigarettes classiques à se passer de tabac.

En espérant que cette découverte puisse contrer la progression alarmante du tabagisme dans le monde, qui fait de plus en plus d’adeptes notamment chez les plus jeunes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here