Mohamed Morsi : des procès et un décès

Mohamed Morsi
L'ancien président égyptien Mohamed Morsi est décédé lors de son procès

L’ancien président égyptien Mohamed Morsi, issu des Frères musulmans, est décédé dans la journée de lundi. Et ce, durant son audition au tribunal du Caire, soulignent les médias égyptiens.

L’ancien président de 67 ans était en détention depuis 2013. Apparaissant hier au tribunal, il s’effondrait et était emmené directement à l’hôpital où il décédait.

Ainsi, selon les premiers éléments, le tribunal lui avait accordé un temps de parole de cinq minutes. Mais au moment où il s’exprimait, il s’est effondré sur le sol. Puis, il a été immédiatement transporté vers l’hôpital.

Un décès en plein procès

Rappelons que la justice égyptienne l’a condamné à plusieurs peines de prison. D’abord, une de vingt ans de prison pour avoir ordonné le meurtre de manifestants en 2012. Puis, une autre pour « collaboration avec le  Qatar, pays avec lequel il aurait partagé des documents confidentiels ».

De même, en 2015, la justice égyptienne condamnait Mohamed Morsi à la peine de mort pour les charges qui pesaient contre lui.

Et le Tribunal du Caire confirmait la peine capitale qu’il avait déjà infligée. Une sentence qu’approuvait le Mufti d’Égypte, le plus grand dignitaire religieux du pays.

De plus, l’ancien président était jugé pour avoir favorisé l’évasion de dizaines de détenus lors de la Révolution égyptienne en 2011. Mais aussi pour avoir planifié des attaques contre l’État.

Quant au procès de lundi, il se déroulait sur fond d’accusation d’espionnage, en raison de contacts jugés suspects avec le Hamas palestinien.

Il est à noter qu’il vient d’être enterré rapidement et en toute discrétion dans l’est du Caire. Et ce, en présence de sa famille et avec un déploiement exceptionnel des forces de l’ordre. 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here