Copa América : le Brésil impérial, l’Argentine traîne la patte

Copa América

En match d’ouverture de la Copa América qui se déroule au Brésil du 14 juin au 7 juillet 2019, la Seleçao surclasse la Bolivie (3-0). Alors que l’Argentine de Lionel Messi s’incline piteusement face à la Colombie (0-2).

En l’absence de Neymar blessé et mis en cause pour agression sexuelle, le Brésil vient de remporter le match d’ouverture (3-0) contre la Bolivie. Et ce, devant 65.000 spectateurs au stade Morumbi de Sao Paulo.

Faire oublier l’humiliation du Mondial 2014

En effet, signe de la supériorité manifeste de la sélection auriverde, les attaquants brésiliens monopolisaient 74% du ballon et tiraient 20 fois au but.

Pourtant, la Seleçao était amorphe en première période. Ce qui lui  valait d’être sifflée par son public, avant de prendre les choses en main à la 50ème minute. Quand Coutinho, le milieu de terrain du FC Barcelone, inscrivit d’abord un penalty d’un tir croisé dans le petit filet (1-0).

Puis, trois minutes plus tard, le même joueur, très inspiré, trompa le portier bolivien d’un coup de tête rageur (2-0, 53ème).

Enfin, entré en fin de match, Everton inscrivit un but de toute beauté. De son couloir, il revient au centre, efface deux défenseurs, avant de tromper le gardien du but  d’un tir enveloppé (3-0, 85ème).

Le Brésil fera-t-il oublier à ses supporters l’humiliation du Mondial 2014 au Brésil (élimination 7-1 par l’Allemagne en demi-finale) et du Mondial 2018 (élimination face à la Belgique en quarts) ? Réponse demain mardi, quand le Brésil se mesurera au Venezuela pour son deuxième match en Copa America, à Salvador de Bahia.

Messi transparent durant 90 minutes

Pour sa part, l’Argentine s’est inclinée devant la Colombie par (2-0). A noter que le capitaine argentin Lionel Messi avait prévenu avant la rencontre : « Nous avons toujours eu du mal face à la Colombie ». En effet, la superstar du Barça était quasi absente lors des 90 minutes, hormis une tête en deuxième période.

« On savait que ça faisait de nombreuses années que la Colombie ne battait pas l’Argentine », déclarait le coach portugais de la Colombie, Carlos Queiroz, à l’issue du match. « Je suis très heureux, mais la Copa n’est pas terminée, le tournoi continue ».

Pour sa part, Lionel Scaloni, le sélectionneur argentin déclarait : « La deuxième mi-temps a été digne de l’Argentine. Nous avons fait les ajustements nécessaires et nous avions la possession du ballon. Mais la Colombie, qui est une bonne équipe, nous a surpris en contre au moment où on jouait le mieux sur le terrain », admet-il.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here