Rwanda: construction de la première ville verte en Afrique en 2020

Rwanda green city L'Economiste Maghrébin

En 2017, le Rwanda avait fixé une stratégie de développement cohérente. Elle vise à faire du Rwanda une économie du savoir compétitive à l’horizon 2024.

Déjà, cette année le Rwanda a commencé la construction de la nouvelle Silicon valley africaine. Un projet de plus de 2 milliards de dollars s’étendant sur 70 hectares de terres.

D’ailleurs, la ville de l’innovation de Kigali accueillera en son sein des universités de renommée mondiale, des start-up et des sociétés de biotechnologie.

Par ailleurs, la construction de la ville d’innovation (KIC) est le fruit d’un partenariat public-privé entre le gouvernement rwandais et Africa50.

Cette structure est le nouveau véhicule d’investissement de la Banque africaine de développement. Elle a été conçue comme un fonds d’infrastructure indépendant axé sur les projets nationaux et régionaux à fort impact, principalement dans les secteurs de l’énergie et des transports.

La première Green City Africaine

Le Rwanda s’attelle aussi à la construction de la première ville verte africaine à Kigali. Ce projet, d’une valeur de 5 milliards de dollars, occupera 620 hectares dans le district de Gasabo. Il débutera en janvier 2020 et sera respectueux de l’environnement.

D’après Eudes Kayumba, le chef de projet adjoint, la Green City serait équipée des dernières technologies en matière d’innovation et d’urbanisme vert.

Énergies renouvelables, technologies propres, traitement durable des déchets et production locale de BioGaz seront les mots d’ordre.

Toutefois, le gouvernement promet des logements aux prix abordables pour les nouveaux habitants.

Enfin, pendant que les Tunisiens s’occupent des rivalités entre les hommes politiques, les Rwandais travaillent pour bâtir le futur de leur pays.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here