Journées chorégraphiques de Carthage 2019 : une édition prometteuse

Journées chorégraphiques de Carthage - l’économiste maghrébin

 La 2ème édition des Journées chorégraphiques de Carthage « Carthage Dance » se déroulera du 14 au 20 juin 2019 à Tunis. Les chiffres riment avec une édition prometteuse.

La direction de l’événement a communiqué sur les chiffres de cette édition. Il s’agit de 225 participants. 37 spectacles. 22 spectacles internationaux. 15 spectacles tunisiens. 15 tables rondes / conférences. Quatre workshops. Trois ballets de danse. Sept performances. Cinq spectacles hors les murs. Un bal populaire pour tous. Une pièce de théâtre. Une résidence artistique. Car, les spectacles se tiendront dans plusieurs espaces : la Cité de la Culture, le Théâtre El Hamra, Le 4eArt, Le Rio et Bab Bhar.

En effet, l’événement envisage de réaliser plusieurs objectifs. Il s’agit notamment de
contribuer à former et accompagner un public tunisien pour la danse et l’art chorégraphique. De même, l’événement ambitionne de renforcer une culture de l’art chorégraphique en Tunisie. D’ailleurs, la manifestation prendre en considération l’aspect économique des spectacles. Cela se réalisera à travers la mise en place une industrie culturelle comme vecteur de développement économique.

Par ailleurs, la deuxième édition des Journées chorégraphiques de Carthage rendra hommage à un artiste qui a marqué par son œuvre et son enseignement l’histoire de la danse en Tunisie, à savoir, Feu Ridha Amroussi. La deuxième édition rendra aussi hommage à trois danseuses et chorégraphes qui ont marqué les pages de la danse contemporaine tunisienne. Il s’agit de Malek Sebai, Imen Samaoui et Sondos Belhassen.

De ce fait, plusieurs Workshops seront accessible aux chorégraphes. Et notamment :

  • Le workshop AKC Répertoire, dirigé par Kristina Alleyne, danseuse de la Compagnie Akram Khan (Royaume-Uni).
  • « Image-Mémoire », Workshop de Danse Butoh, dirigé par Nina Negri(Italie/Suisse).
  • Le workshop SHIFTS dirigé par David Brandstätter « changements à Tunis », en partenariat avec le Goethe Institut (Allemagne).
  • « Grande leçon de danse/Bal antillais », le workshop dirigé par Chantal Loïal (Guadeloupe/France).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here