Un autre drame: 70 migrants ont péri au large de Sfax

migrants L'Economiste Maghrébin

Un nouveau drame met une fois de plus en lumière le coût d’une autre tragédie de l’immigration irrégulière. 70 migrants venus des côtes libyennes ont péri dans la  journée du vendredi 10 mai au large de Sfax, à la suite du naufrage d’un chalutier.

Selon le ministère de la Défense, des pêcheurs et la Garde nationale ont retrouvé 7 corps et secouru 16 personnes, selon un bilan encore provisoire. Les migrants sont d’origine subsaharienne. Ils auraient embarqué de Libye.

Sfax et l’île de Kerkennah sont devenus le point de concentration des départs de migrants vers Lampedusa, la distance entre ces deux îles étant de 160 kilomètres. 

Quant au nombre de victimes pourrait être révisé à la hausse, car le repêchage des corps, assuré par la Marine nationale, se poursuit.

Ce geste désespéré est celui de fuir une situation de chaos en Libye. Et ce qui laisse entendre que  d’autres drames peuvent survenir. Rappelons que 7 juin 2018,  74 migrants disparaissaient dans la même zone.

Par ailleurs, la marine nationale s’est portée au secours des naufragés tout comme les pêcheurs tunisiens qui ont pu sauver plus d’une dizaine de migrants. Les organisations des Nations Unies participent également à l’accueil des rescapés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here