Capital humain : où se situe la Tunisie ?

La Banque mondiale a rendu public un rapport intitulé « Projet capital humain », tout en exposant les spécificités du capital humain de chaque pays. Le rapport revient sur les sous-indicateurs de cet indice. Zoom sur le capital humain de la Tunisie.

Que devons-nous retenir de cet index ? La Tunisie a un score honorable de 0,50 sur 1,00. Autrement dit, il reste perfectible. Il reflète, entre autres, le niveau scolaire considérable des filles tunisiennes qui ont pu devancer les garçons tunisiens. A noter aussi que la Tunisie a pu obtenir la moyenne dans tous les sous-indicateurs. Faut-il encore rappeler que la Tunisie n’a pas d’autres choix que de miser sur son capital humain pour plusieurs raisons. Notre pays a misé sur l’enseignement depuis l’indépendance, voire avant. Dans la même perspective, la Tunisie ne dispose pas assez de ressources naturelles. De ce fait, elle doit renforcer l’investissement dans son capital humain.

En effet, cet indice mesure le niveau de capital humain qu’un enfant né aujourd’hui peut espérer atteindre jusqu’à son 18ème anniversaire, compte tenu des conditions de scolarité et de santé qui règnent dans son pays.

En général cet indice atteint 0,51 sur 1,00 pour la Tunisie. Par ailleurs, l’indice fait savoir que les filles ont une moyenne de 0,53, contre 0,49 pour les garçons. La moyenne mondiale est de l’ordre de 0,57 et la moyenne du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord est de l’ordre de 0,57.

Par ailleurs, en ce qui concerne la probabilité de survie jusqu’à cinq ans, l’indice affirme que 0,99 atteignent l’âge de cinq ans. Ainsi, la Tunisie a bel et bien dépassé la moyenne. Le taux général demeure le même que ce soit pour les filles et pour les garçons. La moyenne générale du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord est de l’ordre de 0,98 et la moyenne générale du monde est de l’ordre de 0,97.

Pour les années de scolarité escompté, l’index affirme que l’élève tunisien peut atteindre 10,2 sur 14 ans de scolarité. Par ailleurs, il existe un léger écart entre les filles et les garçons. Si les garçons effectuent 9,7 années d’études, les filles effectuent en moyenne 10,7 années d’études. Notons que cet indicateur correspond au nombre d’années d’études qu’un enfant peut espérer effectuer jusqu’à son 18ème anniversaire, compte tenu des taux de scolarisation dans son pays et en supposant qu’il commence l’école maternelle à quatre ans.

Des indicateurs qui en disent long sur le capital humain

Les élèves tunisiens n’excellent pas à l’indice des résultats aux tests harmonisés. Cet indicateur correspond aux résultats obtenus aux principaux programmes internationaux d’évaluation des acquis des élèves après harmonisation. Les résultats sont exprimés sous la forme d’unités communes, où 300 correspond au seuil minimal et 625 au score supérieur. La moyenne générale des élèves tunisiens est de 384 sur 626. Malheureusement, la Tunisie demeure à l’écart du niveau mondial (431), le Moyen-Orient et l’Afrique du nord (408),

En effet, l’indice des années de scolarité corrigées en fonction des acquis détermine le  nombre d’années de scolarité escomptées multiplié par les résultats aux tests d’évaluation harmonisés rapportés à une note de référence de 6,25. La moyenne est de l’ordre de 6,3 sur 14. Dans la même perspective, les filles ont pu devancer les garçons. Les filles obtiennent 6,7 sur 14 contre 5,9 sur 14 pour les garçons. La moyenne générale du Moyen- Orient et de l’Afrique du Nord  est de l’ordre de 7,6.  Et quant à la moyenne mondiale, elle a atteint 7,9.

Autre indicateur très important à savoir : le pourcentage d’enfants de moins de 5 ans sans retard de croissance. Cet indicateur correspond au pourcentage d’enfants de moins de 5 ans qui connaissent une croissance normale. Les taux de retard de croissance permettent de rendre compte des graves problèmes de santé touchant la petite enfance et ayant de lourdes répercussions sur l’état de santé et le bien-être à l’âge adulte. Ainsi, la moyenne générale de la Tunisie est de l’ordre de 0,90 sur 1.00. Les filles ont pu devancer les garçons par 0,91 contre 0,89 pour les garçons. La moyenne mondiale est de l’ordre de 0,77 et pour la moyenne moyen orient et Afrique du nord (0,85).

Les enfants tunisiens  ont  une excellente moyenne  du taux de survie à l’âge adulte, à savoir 0,91 sur 1.00. Comme d’habitude, les filles ont pu devancer les garçons. La moyenne générale des filles est de l’ordre de 0,93 sur 1,00 contre une moyenne générale pour les garçons de 0,89 sur 1,00. Notons que la moyenne générale du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord est de l’ordre de 0,91 et la moyenne mondiale est de l’ordre de 0,85.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here