Ramadan : les boissons sucrées sont à limiter au maximum !

boissons sucrées L'Economiste Maghrébin

Le mois béni du Ramadan est une période ou l’organisme est mis à rude épreuve. Avec plusieurs heures de jeûne total et les activités du quotidien, les pertes en eau sont considérables, notamment lorsque les températures sont en hausse.

L’hydratation doit permettre de remplacer, les pertes en eau durant la période de jeûne, il s’agit ainsi de le faire de la meilleure façon qu’il soit.

En premier lieu, il est recommandé de boire au moins 1,5 litres d’eau à répartir entre la rupture du jeûne et avant sa reprise. Il existe plusieurs moyens de s’hydrater (eau, soupe, jus, infusions) de sorte à varier aussi bien les sources en eau que les plaisirs.

Une fausse impression de fraîcheur

Les boissons sucrées donnent une fausse impression de fraîcheur, et du fait de leur forte teneur en sucre, elles n’assurent pas une bonne hydratation.

Les sodas sont à éviter, en effet : une canette de soda de 33 cl contient l’équivalent de neuf ou 10 petits morceaux de sucre.

Les jus de fruits achetés dans le commerce sont aussi riches en sucre que les sodas. Un verre de ces jus de fruit peut apporter jusqu’à 30 grammes de sucre par verre, soit quasiment autant qu’un soda.

Il est donc préférable de manger un fruit qui garde intact les vitamines et qui est également source de fibres, ou de privilégier les jus de fruits faits maison.

Risque de décès !

Une étude récente rappelle une fois de plus les méfaits des boissons sucrées. Des scientifiques de la Harvard T.H. Chan School of Public Health (Boston) ont, en effet, démontré que pour une consommation de deux boissons sucrées par jour ou plus, le risque de décès toutes causes confondues augmente de 21%, le risque de décès cardiovasculaire augmente également de 21%, tandis que le risque de décès par cancer augmente de 16%.

Les méfaits des boissons sucrées sur la santé sont constatés à des niveaux de consommations extrêmement faibles. Ainsi, le risque de décès augmente de 6% pour une consommation de quatre boissons sucrées par mois.

Encore une raison pour se tourner vers des boissons naturelles et peu sucrées durant le Ramadan, et en faire une habitude saine, qui pourrait peut-être se poursuivre le reste de l’année.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here