Quand la culture se met au service de la diplomatie culturelle

culture L'Economiste Maghrébin

Quand la culture s’associe à la diplomatie, elle peut être un vecteur d’influence. Tel est le message à retenir du lancement de l’Institut hellénique de diplomatie culturelle. 

L’institut hellénique, une organisation scientifique non gouvernementale, a été créé à Athènes, le 25 mars 2017. Et ce n’est que deux ans plus tard qu’il ouvre une filiale en Tunisie. 

La culture est un vecteur d’influence

Rencontré lors du lancement de l’institut, Mehrez Benabdallah, directeur de l’institut met l’accent sur l’importance de la diplomatie culturelle tunisienne. Selon lui, elle dispose de grands atouts afin d’exporter une image de la Tunisie des meilleures façons possibles. 

De son côté, Khedija Ouertani, secrétaire générale de l’institut, évoque aussi que la culture est un vecteur d’influence. Elle précise : « Cela permet de renforcer les coopérations internationales. » 

Autrement dit, cela permet d’aborder une des questions suivantes : comment renforcer nos liens économiques et culturels ? 

Elle ajoute : « Aujourd’hui, notre diplomatie demeure loin des attentes escomptées. Avant la diplomatie tunisienne a connu son âge d’or avec le leader Habib Bourguiba. Aujourd’hui, il est temps de revoir les vrais défis auxquels nous sommes confrontés de nos jours sur les plans socio-économiques, politiques et autres… »  

La mise en œuvre de toute une gamme d’activités culturelles

Et de poursuivre : « A mon avis, la diplomatie culturelle joue un rôle essentiel à plusieurs niveaux dont l’instauration d’un climat de confiance entre les États et à la conclusion d’accords économiques. »

Rappelons que l’Institut développe des activités en coopération avec des organismes gouvernementaux privés et publics, des instituts universitaires et scientifiques en Grèce et à l’étranger.

En effet, l’objectif étant la mise en œuvre de toute une gamme d’activités culturelles, conformément aux besoins et aux orientations de l’Institut, à travers la recherche scientifique et le développement de divers domaines de la diplomatie culturelle.

HICD vise à établir des ponts de confiance entre les cultures. En outre, il vise à renforcer les relations entre les nations en véhiculant des valeurs et des principes universels à travers la culture.

En clair, la diplomatie culturelle est un aspect de la diplomatie qui devrait être utilisée de manière adéquate pour établir de meilleures relations diplomatiques entre États.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here